Trois virtuoses du violon sur une même scène (vidéo)

MONCTON – Trois virtuoses du violon traditionnel, Dominique Dupuis, Ivan Hicks et Samantha Robichaud, partageront la scène avec l’ensemble classique Tutta Musica. Un mariage hors de l’ordinaire qui risque de donner des résultats étonnants.

À l’issue de la première répétition, la violoniste Dominique Dupuis avait les yeux qui brillaient.

«J’avais tellement hâte d’entendre les arrangements. Ç’a été la surprise totale ce matin, mais c’est vraiment bien. J’admire beaucoup le travail qu’ils font parce que ce n’est pas facile. Il y a beaucoup de naturel et de spontané et je trouve que ça se marie vraiment bien les deux», a exprimé la jeune violoniste de Memramcook, dont l’enthousiasme est contagieux.

Tutta Musica, un orchestre dirigé par Antonio Delgado, qui réunit des musiciens et enseignants du programme musical Sistema, cherche à sortir des sentiers battus. Pour ce concert unique qui sera présenté dimanche au Théâtre Capitol, ils seront 35 musiciens formant ainsi un orchestre complet. Le clarinettiste et gérant de l’orchestre, Nicolas Tremblay, souligne que l’ensemble qui aime bien mélanger les genres interprétera des pièces du répertoire de chacun des violonistes.

«Tout le violon traditionnel n’est pas pareil. On est allé chercher exactement le style de Dominique Dupuis, d’Ivan Hicks et de Samantha Robichaud qui ont un caractère propre et les arrangements ont été faits en fonction de ça. Chaque soliste aura son bloc de musique puis à un moment donné, on va jouer tout le monde ensemble», a expliqué Nicolas Tremblay.

Dominique Dupuis qui a déjà joué avec l’Orchestre symphonique de la Nouvelle-Écosse a une idée de ce qui l’attend.

«Ça me ramène quand j’étais jeune parce que j’ai fait du violon classique pendant ma formation avec Monique Girouard. C’est différent de ce que je fais parce qu’habituellement, j’ai cinq musiciens sur scène au maximum. En ayant un plus grand orchestre, on a tendance à écouter toutes les parties», a mentionné la violoniste qui a choisi des morceaux du répertoire français et acadien.

Pour Ivan Hicks qui œuvre sur la scène musicale depuis plus de 50 ans, c’est une première.

«J’ai hâte et c’est un «thrill» pour moi et je pense que c’est une autre avenue pour ma musique. C’est un honneur pour moi», a commenté le violoniste de Riverwiew, considéré comme un spécialiste du violon traditionnel partout au Canada.

Il jouera des gigues, des reels et quelques pièces plus lentes.

Samantha Robichaud qui a un style un peu plus moderne et éclaté estime que le fait de jouer avec un orchestre classique apporte de nouvelles couleurs et harmonies à la musique.

Nicolas Tremblay considère que le classique et le traditionnel se marient très bien. La qualité des arrangements constitue un des facteurs de réussite.

«On a le rôle de faire ce que l’arrangeur a créé et de retraduire en suivant le soliste. On peut ralentir, étirer la musique. Il faut que l’orchestre se flexibilise sinon on perd le caractère essentiel du traditionnel qui est spontané et naturel. C’est un très bon exercice pour nous, musiciens classiques», a ajouté le clarinettiste qui promet un concert festif.

Le concert est présenté dimanche à 14h.