Les arts à l’ombre des clochers de Lamèque et Miscou

La jeune interprète de Shippagan, Alexandra Duguay, âgée de 13 ans, présente un spectacle le 19 juillet. - Acadie Nouvelle: David Caron
La jeune interprète de Shippagan, Alexandra Duguay, âgée de 13 ans, présente un spectacle le 19 juillet. – Acadie Nouvelle: David Caron

Pendant longtemps, les églises étaient un vecteur important de la culture acadienne. La tradition se poursuit sur les îles Lamèque et Miscou. La programmation d’À l’ombre de nos clochers a été présentée en début de semaine en l’église Notre-Dame-des-Flots à Lamèque.
L’événement est né l’an dernier, mais sa popularité dépasse les attentes des organisateurs, le Père Patrick McGraw et Jackie Plourde, adjointe en pastorale à Lamèque. Plus de 1000 personnes ont participé aux activités en 2014, estiment-ils.

«Le père Patrick a eu l’idée d’ouvrir les églises à la communauté après que Mgr Daniel Jodoin ait glissé un mot sur l’importance de placer les arts dans les églises. Père Patrick a décollé avec cette idée», explique Jackie Plourde.

«Dans le fond, ça dépasse nos attentes. À certains moments, on a l’impression de pédaler un peu parce que c’est rendu gros après seulement une année, mais ça va très bien», ajoute le père McGraw. La musique, la poésie, les arts visuels, la spiritualité et même le sport sont au cœur de cet événement. On souhaite souligner le rôle important des lieux de culte dans les communautés des îles Lamèque et Miscou. Les organisateurs souhaitent inspirer d’autres régions de la province qui cherchent à ouvrir les portes de leurs églises à la population.

«C’est une très belle initiative. On veut que les gens puissent au moins trouver quelque chose qui les touche. D’une certaine façon, c’était dans les églises que les arts et la culture naissaient auparavant. Les grands chanteurs, ils ont quasiment tous commencé dans une chorale d’église», souligne Jackie Plourde.

Et la lumière fut!

Les activités se tiennent dans les églises des îles Lamèque et Miscou depuis le 6 juillet et elles se poursuivent jusqu’au 16 août. Les organisateurs invitent la population à découvrir les talents d’artistes locaux en commençant avec une exposition d’une collection du photographe Pat Gauvin dans l’église de Lamèque pendant la durée des festivités.

Du 13 au 26 juillet, des expositions différentes (courtepointes, de bois d’épaves, de photos et de peintures) auront lieu dans les cinq églises des îles.

Les neuf soirées Et la lumière fut! (17 au 25 juillet) sont un incontournable pour les amateurs de musique, de poésie, de contes et de la création. Les soirées mettront en vedette les interprètes Jason Guerrette, de l’émission Star Académie, mais aussi Alexandra Robichaud et Martin Robichaud.

Les conteuses Gisèle Benoit, Monique Savoie et Denise Gauvin, le poète Dave Brown et l’interprète Guylaine Chiasson-Haché sans oublier le poète Martin Roy et le guitariste Shaun Ferguson se produiront aussi sur scène.

Un tournoi de hockey-balle, de la danse, des soirées acadiennes, l’ouverture d’une pergola font partie des autres activités communautaires qui sont prévues sur les îles Lamèque et Miscou.

La programmation est disponible sur internet (www.diocesebathurst.com), sur Facebook (À l’ombre de nos clochers) ainsi que dans les centres touristiques et commerces de la région.