L’équipe de BRBR le Conquérant fait escale au N.-B.

Des musiciens du Nouveau-Brunswick seront à l’affiche de la 4e saison du road trip musical BRBR le Conquérant, qui prendra l’antenne à TFO en janvier.

Une équipe de tournage de cette série télévisée sur la nouvelle musique qui émane de la francophonie canadienne s’est arrêtée récemment à Fredericton, Moncton et Dieppe. L’épisode filmé à Moncton réunit Wanabi Farmeur, Caroline Savoie, The Motorleague et comme artiste vedette, le chanteur et multi-instrumentiste Menoncle Jason, de Memramcook.

«Notre but est de faire rayonner les artistes francophones et francophiles qui sont dans des milieux minoritaires. On fait tout le Canada sauf le Québec. On rencontre quatre artistes par ville, dont un artiste principal qui nous parle de différents lieux dans la ville, de la scène musicale, des artistes et de la communauté», a expliqué la productrice, animatrice et co-créatrice de la série, Melissa Hetu.

Treize épisodes tournés dans 13 villes canadiennes d’est en ouest seront proposés dans la nouvelle saison. C’est la première fois que cette production s’arrête aussi longtemps au Nouveau-Brunswick en visitant deux régions. Premier arrêt de la tournée, Fredericton où ils ont fait la rencontre de Young Satan in Love, Cursees Connect, Mind your Manners et d’ADN. C’était une première pour l’équipe de BRBR.

Dans chaque ville, ils mènent des recherches sur les artistes locaux. Si Menoncle Jason a piqué leur curiosité dans la région de Moncton, c’est en raison de la singularité de son univers country, rockabilly et folk qui met en perspective la réalité de son coin de pays, avec un certain humour. Menoncle Jason, alias Jason LeBlanc, fait aussi partie du groupe rock acadien Les Jeunes d’Asteure.

«Il y a des membres de son band qui jouent avec d’autres groupes aussi. C’est un mélange intéressant et il parle beaucoup de ses environs dans sa musique, donc on trouvait que c’était un artiste intéressant à mettre en valeur.»

En plus de filmer des prestations en direct, l’équipe réalise des entrevues avec les musiciens et se promène avec eux dans la ville en quête de lieux importants pour eux et la scène artistique.

«Tous les artistes doivent s’exprimer en français, mais ils peuvent chanter en anglais.»

Le tournage de cette série se poursuit jusqu’au 7 novembre. En quatre ans, les producteurs ont mis en ligne plus de 1000 séances d’enregistrement sur leur chaîne YouTube.

«Il y avait un besoin pour ça dans l’industrie de la musique puisqu’il y a de moins en moins d’émissions musicales qui existent et nous sommes dans un milieu où la musique francophone est en minorité, même s’il y a beaucoup d’artistes. On voulait vraiment donner une plateforme aux artistes francophones et francophiles», a ajouté Melissa Hetu.

La série BRBR (qui se prononce «barbare») sera à l’antenne de TFO en janvier. L’épisode tourné à Fredericton sera présenté le 9 janvier tandis que celui sur Moncton sera diffusé le 30 janvier. C’est également diffusé sur la page web de la série www.brbrtfo.com.