Après avoir partagé la scène avec plusieurs artistes acadiens, le pianiste et accordéoniste Jesse Mea propose au public de découvrir son univers personnel aux couleurs jazz et des musiques du monde.

Pour ce premier concert d’accordéon solo à Dieppe, Jesse Mea sera entouré d’artistes invités, dont les auteurs-compositeurs-interprètes Denis Richard, Danny Boudreau, Mario LeBreton, le guitariste Denis Surette, le trompettiste Roland Bourgeois et le flûtiste Philippe LeBlanc. Ce sont tous des musiciens avec qui il aime collaborer. Si le piano est son instrument principal depuis qu’il est très jeune, l’accordéon est devenu une véritable passion pour le musicien natif de Caraquet maintenant établi à Moncton.

https://www.youtube.com/watch?v=jY38GeaPKX8&feature=em-share_video_user

«J’ai touché à d’autres instruments par curiosité, mais c’était toujours le piano qui était mon instrument principal. Quand j’ai appris l’accordéon, c’était pour aller dans des jams et jouer avec d’autres gens. Je me disais que c’était un clavier de piano. Le fait qu’il y a un vent un peu comme un poumon et que j’ai l’instrument sur moi, c’est venu me chercher. Je ne m’attendais pas à avoir un deuxième instrument. Je crée autant sur le piano que sur l’accordéon», a expliqué l’accordéoniste autodidacte.

Celui qui détient une maîtrise en physique et qui a fait des études en musique est aussi le gérant de salle à la Caserne à Dieppe. Sa première occupation a toujours été la musique. Afin de perfectionner sa technique à l’accordéon, il a effectué une résidence d’artistes et d’étude de six mois au Centre national et international de musique et d’accordéon J. Mornet en France. Cet institut d’accordéon est reconnu mondialement pour son enseignement innovateur. En plus d’écrire ses propres compositions, Jesse Mea, qui joue de l’accordéon depuis près 20 ans, se spécialise dans les improvisations en jazz et en musique du monde.

«En allant à cette école d’accordéon, ça m’a éveillé à une façon d’être plus naturel avec l’accordéon et ça m’a ouvert un autre monde. En restant là-bas, j’étais entouré de professeurs et de gens qui jouaient de l’accordéon», a raconté le musicien et enseignant qui a donné un concert de jazz en France avec un autre étudiant.

Il a aussi créé un spectacle en France avec d’autres accordéonistes, pendant lequel ils ont revisité des pièces du répertoire acadien. Il souhaite éventuellement enregistrer un album qui réunirait ses compositions. Celui qui a déjà été à la barre de l’orchestre de l’émission de variétés Luc et Luc et qui a accompagné une foule d’artistes acadiens collabore de plus en plus à des projets de création avec le trompettiste Roland Bourgeois. Ce duo improbable d’accordéon et de trompette constitue un mélange fort agréable, souligne Jesse Mea.

«Depuis que je suis revenu de la France, on réalise qu’on aime travailler ensemble et nous avons de belles compositions à nous deux.»
En spectacle, il propose des œuvres de jazz, du répertoire traditionnel, des chansons celtiques et françaises, ainsi que ses compositions. Le concert comprendra des solos, des duos et des trios.

«C’est ça que c’est la musique, ce sont les rencontres et les échanges. Ce sont des moments magiques et j’aime tellement ça», a-t-il ajouté.
Avec les recettes du concert, il prévoit faire l’acquisition d’un nouvel accordéon.

Le spectacle est présenté à la Caserne du Centre des arts et de la culture de Dieppe samedi, à 15 h. Par ailleurs, Jesse Mea continue d’accompagner Danny Boudreau et Denis Richard.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle