Seize jeunes musiciens, chanteurs ou groupes artistiques francophones du Nouveau-Brunwick, de 5 à 15 ans, se feront valoir lors de deux enregistrements du concours télévisé pancanadien Galala dans quelques jours à Riverview et Edmundston.

Ce concours, qui s’adresse aux francophones et francophiles au pays, en sera à sa deuxième saison. Il s’arrêtera dans 10 villes canadiennes dont à Riverwiew, les 22 et 23 janvier, ainsi qu’à Edmundston, les 25 et 26 janvier. La grande finale se déroulera, le 5 mars, à Hamilton en Ontario.

Dans chaque gala, huit artistes ou groupes monteront sur scène pour démontrer leur savoir-faire. Au terme de la compétition, le gagnant sera désigné pour représenter la ville où il a participé au concours lors de la finale canadienne.

L’équipe de Galala arrivera à Riverview (Riverview Community Hall) et Edmundston (Palais des congrès) une journée avant l’enregistrement des émissions auxquelles le public est convié. Les portes ouvriront dès 16 h et le tournage s’étalera sur près de trois heures.

L’animation sera de nouveau assurée par Nathalie Nadon.

«Galala est en quelque sorte un mélange entre La Petite Séduction et les concours de talent, comme Star Académie ou Canadian Idol. Il y a une culture de participation aux concours qui est bien ancré au Nouveau-Brunswick. Chaque participant effectuera à deux reprises son numéro, question de filmer différents plans pour le montage», a-t-elle indiqué.

À Riverview, le participant invité et juge de la compétition sera Maxence Cormier, batteur des Hôtesses d’Hilaire, tandis que l’humoriste Jean-Christophe «JC» Surette jouera le même rôle à Edmundston.

Des correspondants provenant de chaque communauté, âgés de 16 à 22 ans, participeront également au rendez-vous en préparant des capsules qui présenteront les localités et leurs coups de coeur au reste du pays lors des diffusions.

«Pour eux, ce sera aussi une façon de se tremper dans un métier que certains souhaitent peut-être faire plus tard», a poursuivi Mme Nadon.

Près de 200 candidatures ont été reçues et une centaine de postulants sont passés par le processus d’auditions. De ce nombre, 80 ont été retenus pour les 10 galas au pays.

La deuxième saison de Galala sera diffusée sur les ondes de Unis TV, la chaîne dédiée aux francophones du pays, dès le printemps 2016. Le concours s’est arrêté à Caraquet et Dieppe lors de sa première saison en 2015.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle