La première du spectacle On a tous une Lydia Lee, de Marie-Jo Thério, donnera le coup d’envoi aux festivités du 100e anniversaire du Centre culturel Aberdeen du 2 au 5 mars, avant de s’envoler vers Montréal.

Cinq ans après la sortie de son disque Chasing Lydie, Marie-Jo Thério se prépare à offrir la version spectacle de cette aventure inspirée de sa grand-tante Lydia LeBlanc alias Lydia Lee, une chanteuse de cabaret partie vivre aux États-Unis. Décédée à l’âge de 50 ans, sa grand-tante aurait eu 99 ans en 2016. L’auteure-compositrice-interprète de Moncton, qui vient de franchir le cap des 50 ans, est heureuse que ce nouveau spectacle puisse naître au Centre culturel Aberdeen.

«C’est tellement naturel pour moi cette association avec Aberdeen. C’est un lieu d’une grande inspiration pour moi. Quand je marche ici, les fantômes me parlent et je ne suis pas la seule», a déclaré Marie-Jo Thério qui a levé le voile sur ce nouveau spectacle en création.

Issue de laboratoires de création avec des musiciens, l’aventure sur scène s’annonce aussi éclatée et dense que la réalisation de l’album. Dans ce spectacle qui aura des allures de road trip musical et théâtral, on suivra les traces de sa grand-tante en effectuant un voyage dans le temps. L’artiste s’est entouré de créateurs et de musiciens de talent comme Brigitte Poupart à la mise en scène, le cinéaste Chris LeBlanc à la conception vidéo et Angèle Bertin à la direction de production et de la régie de plateau. Sur la scène, elle sera accompagnée de Bernard Falaise, de Josh Zubot, de Sébastien Michaud, de sa nièce Sumira Bothé, ainsi que de Mico Roy et Maxence Cormier des Hôtesses d’Hilaire. Parmi les autres invités, elle pourra compter notamment sur la comédienne Diane Losier, les artistes Jean-Pierre Morin, Petunia et son frère Marc Thériault.

«On arrive avec quelque chose qui est une création et les gens vont sentir cette fragilité-là. Il faut une humilité pour être capable de présenter une création comme ça en sachant que ce ne sera pas le show tout rodé, mais ce sera quelque chose d’extrêmement vivant et dans la magie d’un lieu qui est parlant.»

Bien qu’elle travaille à la création de ce spectacle depuis plusieurs mois, c’est à compter du 2 février que les artistes de ce collectif seront réunis au Centre culturel Aberdeen afin de mettre en œuvre cette nouvelle aventure musicale.

«Le Centre Aberdeen va être une grande marmite de création», a ajouté Marie-Jo Thério qui présentera aussi ce spectacle au Théâtre de Quat’Sous à Montréal du 15 au 22 mars.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle