Au cœur de la ville de Moncton depuis 100 ans, le Centre culturel Aberdeen propose une dizaine d’activités afin de célébrer son centenaire. L’année 2016 s’ouvrira sur un voyage musical et théâtral en compagnie de Marie-Jo Thério pour se clore avec un gala de reconnaissance des bâtisseurs.

«C’est une belle année pour le centre, une année de festivités!», s’est exclamé le directeur du Centre culturel Aberdeen, René Légère, devant un bon nombre d’artistes, de membres et de partenaires ayant assisté au lancement des célébrations à la Salle Bernard-LeBlanc. Avec la majorité des travaux de rénovation qui sont maintenant derrière eux, les dirigeants du Centre culturel Aberdeen peuvent souffler un peu et se permettre de célébrer.

Ouvert en 1897, l’édifice a brulé en 1915 pour être ensuite reconstruit en 1916 dans un style d’architecture différent. Au fil des années, l’édifice a changé de vocation passant d’une école anglophone à une école francophone pour devenir finalement un centre culturel. La direction du centre a lancé un appel au public afin de rassembler des photos et des anecdotes en lien avec le Centre Aberdeen. On sait par exemple que Northrop Frye a fréquenté l’école Aberdeen et que le grand-père de l’ancien premier ministre Stephen Harper y a enseigné, mais il y a certainement d’autres anecdotes qui pourraient être recueillies, estime René Légère, précisant qu’un livre souvenir sera publié plus tard.
«L’historien Maurice Basque travaille sur une recherche, mais la recherche n’est pas facile et elle nécessitera assurément l’apport du public», a affirmé M. Légère.

L’année 2016 marque aussi le 30e anniversaire d’incorporation du Centre culturel Aberdeen. Aujourd’hui, le centre regroupe 24 membres. Ce sont des artistes, des entreprises, des associations culturelles, des galeries, un restaurant et une garderie. Le Centre culturel et ses organismes membres créent 75 emplois. Entre 30 000 et 40 000 personnes circulent au centre et dans les événements qu’il présente, a fait savoir M. Légère.

«Je pense que c’est un des édifices le plus importants sur le plan patrimonial. Au-delà de 140 enfants qui mettent le pied dans le centre tous les jours sont en contact avec la création artistique et avec les artistes. C’est un lieu de création de l’art contemporain unique qui a fait sa marque et qui continue à vouloir agir sur ces terrains-là», a poursuivi le directeur rappelant que des artistes comme Herménégilde Chiasson, Roméo Savoie et Yvon Gallant ont tous eu un studio au centre à un moment de leur carrière.

Pour son centenaire, les responsables de l’institution se sont associés à l’École des arts de la scène du Théâtre Capitol qui produira cinq courtes pièces portant sur l’histoire du centre. Ces pièces seront présentées au Théâtre Capitol et dans les écoles de la région. Mélanie Lavoie de l’École des arts de la scène du Capitol a fait savoir qu’un appel à la collectivité sera lancé afin de recruter des comédiens pour cette série de pièces en français et en anglais.

Un encan d’oeuvre d’art animé par Herménégilde Chiasson et le festival Acadie Rock auront aussi des couleurs du 100e anniversaire. Le Gala de reconnaissance des bâtisseurs sera présenté en décembre à l’occasion de deux journées portes ouvertes.

«Je suis très heureux du résultat. On n’est pas dans une conjoncture économique très favorable, mais on a quand même réussi à débloquer des fonds avec plusieurs partenaires qui nous permettent de présenter une programmation que, je crois, les gens vont beaucoup aimer», a soutenu René Légère.

Au cours des dernières années, le centre a été entièrement rénové. Les travaux ont coûté 5 millions $. Il ne reste plus que les travaux extérieurs de maçonnerie à accomplir. Ces travaux sont estimés à 1 million $. René Légère a ajouté qu’ils attendent des réponses à leurs demandes de financement.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle