Danis Mallais: un deuxième album en préparation

Cinq mois après le lancement de Road Songs, Danis Mallais est plus occupé que jamais avec ses projets musicaux. Non seulement est-il en train de produire deux albums d’artistes de la Péninsule acadienne à son studio DM Programmation, mais il est également en processus d’écriture en vue de son deuxième album qu’il projette de lancer à la fin de cette année. Ajoutez à cela la préparation d’un spectacle qu’il présentera au Centre Auréa-Godin de Rivière-du-Portage/Tracadie Beach, le samedi 30 avril, avec son band Les Possum Boys.

L’auteur-compositeur-interprète de Six Roads, dont la pièce Si tu la croises un jour occupait la semaine dernière le septième échelon du parlamès country de l’ARCANB, nage dans le bonheur.

«Ça va super bien, dit-il. Road Songs se vend au-delà des espoirs et les radios communautaires font jouer mes chansons. Il faut croire que la demande était là. Même que l’un de mes pièces, Head over wheel, est devenue la chanson-thème d’une émission à CKRO. Et depuis quelques semaines, je suis dans le palmarès avec ma chanson de Francis Cabrel.»

«Entre tous mes projets, j’ai aussi commencé à travailler sur mon prochain album. Je suis en processus d’écriture et il y aura plus de chansons francophones cette fois-ci. Il va encore y avoir du country-rock et du blues, mais il y aura aussi un peu de folk. L’objectif est de le lancer avant la période des Fêtes», raconte-t-il.

«Je suis aussi en pleine production avec le deuxième album de Réjean Larocque et le premier de M & S Country, un duo de Néguac (Melodia Vautour et Sylvain Benoit) qui chante leurs propres compositions. J’ai aussi des projets qui s’en viennent avec d’autres artistes de la Péninsule acadienne. Ça va tellement bien que je n’ai pas le choix d’agrandir mon studio. Je sais qu’il y a beaucoup de demande pour le country, mais j’aimerais aussi produire des albums de rock», ajoute-t-il.

Par ailleurs, Danis Mallais ne cache pas sa hâte de se retrouver sur la scène du Centre Auréa-Godin. Chanter devant un public, demeure la chose qu’il préfère.

«Ça va être un gros spectacle, promet-il. Les Possum Boys, mon band de cinq musiciens du Sud-Est, seront là avec moi. Il y aura même une première partie avec Lucien Haché et ses musiciens. Eux, ils se spécialisent dans le vieux country en chantant des reprises de Merle Haggard et Johnny Cash, entre autres. On attend beaucoup de monde.»