Un Salon du livre d’Edmundston «débordant» de maisons d’édition

Le Salon du livre d’Emundston proposera un 31e rendez-vous avec plusieurs nouvelles maisons d’édition. La réponse a tellement été positive que les organisateurs n’ont pas eu le choix de «déborder» de l’espace habituel d’exposition.

Le 31e Salon du livre d’Edmundston s’amorce jeudi à la polyvalente la Cité des Jeunes. Il s’agit du plus ancien rendez-vous littéraire francophone hors-Québec. Il proposera 57 stands et 125 auteurs à ses visiteurs. Ils proviendront du Nord-Ouest, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, du Québec, de l’Ontario et du Maine.

Pour cette année, le Salon du livre d’Edmundston n’a pas de thème spécifique. Mais il entend continuer sa mission de faire la promotion, la passion et la diffusion de la littéraire francophone au Nouveau-Brunswick.

«Le Salon du livre d’Edmundston, ce sont les organisateurs, les auteurs, les visiteurs, c’est tout le monde. Nous en sommes tous le thème», a dit le président Jean-Claude D’Amours.

Malgré le retrait de certaines maisons d’édition ou distributeurs de longue date, le Salon du livre d’Edmundston a été en mesure d’en recruter d’autres qui vont prendre la relève.

«Après avoir fêté le 30e en 2015, c’est une autre grosse année pour nous. Nous allons même déborder les limites habituelles pour accommoder tout le monde», a ajouté le président D’Amours lors d’un récent point de presse.
Selon lui, le but de l’événement demeure avant tout d’attirer et faire connaître les auteurs puisqu’ils puissent établir un contact avec les visiteurs.

Les auteurs de la région auront de nouveau une place de choix au Salon du livre d’Edmundston. Quelques-uns en profiteront pour faire le lancement de leur livre.

L’événement proposera 26 conférences, dont six dans les bibliothèques régionales, 29 causeries, 15 animations-jeunesse et cinq tables rondes.

Comme nouveauté, le Salon du livre d’Edmundston s’est associé au Centre de la francophonie des Amériques, entité qui fait la promotion d’une francophonie porteuse d’avenir pour la langue française dans le contexte de la diversité culturelle.

L’organisme en profitera pour dévoiler les gagnants de son concours Twittérature des Amériques.

Une programmation parallèle est aussi destinée aux jeunes.
La Journée mondiale du livre et du droit d’auteur sera soulignée le 23 avril puisqu’elle sera au calendrier durant l’événement.

Plusieurs activités connexes

En plus des stands, conférences, causeries et lancements sur place, le Salon du livre d’Edmundston proposera aussi des activités connexes ailleurs dans la municipalité.

Plusieurs auteurs ont rendez-vous pour la soirée de filles Charme et humour, dès 19h30, vendredi, au Centre des arts de la Petite église.

Le traditionnel Déjeuner littéraire aura lieu dès 9h, samedi, au restaurant Pizza Delight-Scores. Sept auteurs y présenteront des extraits de leurs livres.

Dès 20h30 samedi, la Veillée des Brasseurs de mots où la poésie et les mots côtoieront les produits des Brasseurs du Petit-Sault. Elle sera animée par Albert Ti-Phonse Belzile.

Puis vers 16h dimanche, il faudra de nouveau tourner la page…