Matt Boudreau a le vent dans les voiles

L’auteur-compositeur-interprète Matt Boudreau a le vent dans les voiles. Le jeune musicien natif de Petit-Rocher, qui marche sur les traces d’artistes des Maritimes comme Pascal Lejeune, Les Hôtesses d’Hilaire et Matt Mays, se tourne de plus en plus vers le rock.

«Ça fait longtemps que je veux faire du rock’n’roll, je me suis mis à la tâche et ça va super bien», a déclaré Matt Boudreau au cours d’un entretien avec l’Acadie Nouvelle.

Celui-ci fera découvrir ses nouvelles chansons au public, mardi soir, au Festival Mud City Meltdown à Moncton. Il se produira sur la scène du parc Victoria à compter de 19h. Après avoir remporté les honneurs dans des concours comme Accros de la chanson, le Sommet de la chanson de Kedgwick, le Gala de la chanson de Caraquet et Petite-Vallée, voici qu’il sera de la demi-finale du Festival international de la chanson de Granby.

«Je ne vais pas là pour gagner, je vais là pour montrer mes chansons, mon style et avoir du fun parce que ça va être la première fois que je vais pouvoir jouer mes chansons avec un orchestre au complet», a exprimé le musicien à l’univers singulier.

Après deux ateliers, le groupe de demi-finalistes sera de retour à Granby à compter du 6 août pour participer à d’autres séances de formation et se produire à la demi-finale.

«C’est le fun parce que ça me donne une certaine pression pour bien me préparer pour Granby.»

Il compose ses chansons surtout à partir de refrains qu’il joue sur sa guitare. Ce musicien qui a fait des études en chant, en guitare classique et en jazz adore composer. On pourrait même le qualifier de boulimique de l’écriture.

«Je suis quelqu’un qui écrit beaucoup. Dans le dernier mois, c’était presque chaque jour. J’adore écrire du nouveau matériel. À chaque spectacle, il y a tout le temps des nouvelles chansons.»

C’est en participant au concours Accros de la chanson en 2012 qu’il a commencé à écrire en français. Avec ses nouvelles compositions, il souhaite enregistrer un mini disque ou un album complet à l’été prochain. Les organisateurs du Festival de Granby parlent de sa plume comme celle d’un «goéland pris dans une bouteille de bière».

«J’ai un style un peu trash dans ma façon d’écrire. J’écris à propos de mes road trips au Québec, de mes amours, des soirées où on boit trop et que ça vire un peu trop colon», a exprimé le chanteur qui aime mélanger les accents et les langues dans ses oeuvres.

Celui qui connaît un début de carrière encourageant a un été assez chargé avec des spectacles dans les Provinces maritimes et au Québec. Il a participé notamment au Défi de la chanson organisé par Musique NB où il a partagé la scène avec quatre auteurs-compositeurs, dont Andy Brown et Danny Boudreau.

«J’ai fait de belles rencontres et Andy Brown m’a demandé de l’accompagner pour deux spectacles à Saint-Jean», a ajouté le musicien établi maintenant à Moncton qui espère un jour vivre de sa musique à temps plein.

À l’automne, Matt Boudreau présentera quelques concerts avec son groupe. Il sera, entre autres, la vedette du spectacle de la rentrée universitaire au campus de Moncton et il offrira une vitrine à la FrancoFête en Acadie.