Sandra Le Couteur: de Miscou à la France

Sandra Le Couteur s’envolera bientôt pour la France. Avec son univers poétique maritime, la grande dame de la chanson de l’île Miscou se produira dans deux festivals de l’autre côté de l’Atlantique en août.

Cet été, le public peut voir Sandra Le Couteur en spectacle au Phare de Miscou à quelques reprises. Celle qui organise cette série culturelle estivale a choisi de rendre hommage à la Baie-des-Chaleurs et à la radio gaspésienne CHNC en intégrant des oeuvres qui ont influencé son parcours, comme Serge Reggiani, Charles Aznavour et Françoise Hardy. Aux côtés des reprises de grands noms de la chanson française, elle intègre des pièces de son plus récent album, Le phare, paru en mars 2015. Dans son spectacle tout neuf, elle revisite également la légende micmaque de la Gougou; un monstre marin de la Baie des Chaleurs qui veille sur l’île. Elle lui a redonné une couleur un peu plus moderne.

«Je fais un clin d’oeil à la Gougou parce que c’est le 160e anniversaire du Phare de Miscou», a indiqué la chanteuse.

Sandra Le Couteur a été invitée pour la première fois à donner des spectacles à la Semaine acadienne de Saint-Aubin-sur-Mer sur les côtes de la Normandie. Pour son passage à cette manifestation phare de l’Acadie en France, elle sera accompagnée du guitariste Chris Belliveau afin de proposer un mélange de chansons liées à la mer et à la contribution des soldats acadiens au Débarquement de Normandie. Elle chantera, entre autres, Fortunat, de Raynald Basque.

«C’est assez impressionnant. La chorale de Saint-Aubin est venue chanter avec moi au Phare de Miscou l’année passée et c’est là que ç’a cliqué. Ça m’émeut d’aller à ce festival parce que c’est significatif pour les Acadiens», a-t-elle poursuivi.

Le documentaire Le chant du phare de Julien Cadieux est à l’affiche du festival. L’auteur-compositeur-interprète Dave Lanteigne et l’humoriste Daniel Pinet, tous deux du Nouveau-Brunswick, seront aussi de la distribution de ce festival qui se déroule du 9 au 16 août. Pendant son séjour en France, Sandra Le Couteur offrira aussi un concert au Festival La Vache et le Caribou qui se tient également en Normandie.

Depuis la sortie de son 3e album, la chanteuse a donné au moins une cinquantaine de spectacles. Elle se produit dans divers festivals, dont celui des Chants de marins à Saint-Jean-Port-Joli au Québec. De plus, l’artiste Régis Audet, (le père de la comédienne et musicienne Viviane Audet), l’a invitée à participer à un projet d’enregistrement de duos en hommage à Georges Moustaki et à Yves Duteil qui réunira 10 voix féminines de la Baie-des-Chaleurs. L’Acadienne de Miscou est la seule du Nouveau-Brunswick à avoir été invitée à prendre part à ce projet collectif. Elle interprétera la chanson La Dame brune de Moustaki en duo avec Régis Audet. Le disque, qui s’intitulera Régis chante Duteil et Moustaki avec elles…, paraîtra le 25 novembre, à New Richmond.

Encouragée par le compositeur Gilles Bélanger, qui réalise les musiques de ses chansons, Sandra Le Couteur a commencé à songer un peu de loin à la création d’un nouveau disque.

«Quand on fait beaucoup de choses, on n’a pas beaucoup de temps dans notre tête pour travailler à la création d’un disque. Il faut que je puisse m’asseoir et que l’inspiration vienne. Pour cela, je dois tasser des affaires dans ma tête pour laisser de la place», a ajouté la chanteuse qui retournera en France à l’automne et en Allemagne plus tard en 2017.