Un ultime témoignage de reconnaissance de Claude LeBouthillier

Claude LeBouthillier était un véritable passionné de l’écriture. Seulement quelques jours avant son décès en mars, l’auteur originaire de Bas-Caraquet a envoyé le manuscrit de Pas de distance entre nos coeurs à son éditeur, La Grande Marée.

Le lancement du livre publié à titre posthume a eu lieu mercredi soir, à la Bibliothèque publique Claude-LeBouthillier de Bas-Caraquet, son village natal, devant plusieurs proches et amis de l’écrivain acadien. Pas tout à fait un recueil de poésie, Pas de distance entre nos coeurs se veut un récit de reconnaissance. Une œuvre de l’artiste Pauline Dugas, de Caraquet, figure sur la couverture.

«C’est vraiment un témoignage à ceux qu’il a aimés et j’espère que ce sera une source d’inspiration pour ceux qui vont le lire. Dans la vie, c’est rare qu’on prenne un jour ou deux pour écrire un mot à notre mère, notre père, nos enfants, notre famille, nos amis pour leur dire qu’on les aime. Souvent lors de leurs anniversaires, on écrit quelques mots dans une carte, mais souvent ça s’arrête là», dit Alexandre LeBouthillier, fils de l’auteur.

Alors que Claude LeBouthillier était atteint d’un cancer incurable, Alexandre LeBouthillier a aidé son père à compléter le manuscrit.

Claude LeBouthillier - Archives
Claude LeBouthillier – Archives

«C’était un projet très important pour lui. À part l’amour de sa famille, de ses amis et les êtres chers qui l’entouraient, sa passion était l’écriture. Jacques Ouellet (des éditions La Grande Marée) a vu le manuscrit dix jours avant son décès. L’avant veille de son décès, papa avait les yeux fermés et il me disait ce qu’il voulait corriger dans le livre. J’ai envoyé avec mon papa la dernière version du manuscrit le jour avant son décès.»

Le livre compte également un témoignage touchant rédigé par Alexandre LeBouthillier.

Au cours de sa carrière, Claude LeBouthillier a publié 18 œuvres. Son dernier roman, Tuer la lumière, publié en 2015, plonge le lecteur dans une énigme policière religieuse.

Ses romans et recueils de poésie lui ont permis de remporter plusieurs prix littéraires, dont le prix Antonine Maillet-Acadie-Vie et le prix Pascal Poirier pour l’ensemble de son œuvre. Il est devenu membre de l’Ordre du Canada en 2009.

D’autres ouvrages de Claude LeBouthillier pourraient être publiés au cours des prochaines années.

«Il y avait quelques manuscrits en chantier qui m’ont été légués. Ils sont quand même bien avancés et seront terminés dans les années subséquentes. Il y en a probablement trois autres qui vont sortir.»