Tracadie fait sa Moisson d’Art

Le Festival Moisson d’Art de Tracadie bat son plein. Plusieurs activités ont déjà eu lieu depuis l’ouverture du festival le 2 octobre, mais le meilleur reste à venir!

À présent, la popularité de l’événement répond aux attentes des organisateurs.

«On est très content de la réponse. On a eu un bon public pour l’exposition des peintres de chez nous. Certaines œuvres vont rester en exposition pendant tout le mois au 3e de l’Académie Sainte-Famille», dit Jérôme Thériault, membre du comité organisateur.

Jeudi soir, le groupe Cy, originaire de la Nouvelle-Écosse, a présenté un concert à la polyvalente W.-A.-Losier en compagnie de Christian Kit Goguen.

Des spectacles d’envergure ont lieu ce weekend. Vendredi soir, l’ex-membre de Radio Radio Arthur Comeau sera au 3e de l’Académie Sainte-Famille avec ses acolytes de Tide School, le label qu’il a fondé pour développer la prochaine génération de rappeurs acadiens. La formation de Moncton Les Païens sera au resto-bar le Up’n Down samedi soir. Cette même soirée, les comédiens Christian Essiambre, Luc LeBlanc, André Roy et Robert Gauvin partagent la scène de la Polyvalente W.-A.-Losier pour présenter la pièce de théâtre Enterré à vie.

D’autres activités ont également été prévues à Tracadie dans le cadre du Salon du livre de la Péninsule acadienne. Amélie Dubois, auteure de plusieurs succès, dont Ce qui se passe à Cuba, reste à Cuba, sera au Tazza Caffe samedi, à 11h. En début d’après-midi, à 13h30, les personnages Géronimo et Téa Stilton seront à l’école La Source dans le secteur de Sheila pour présenter un spectacle pour enfants.

Un brunch généalogique, une journée d’ateliers artistiques, une projection du documentaire Les sceaux d’Utrecht, une soirée musicale, une exposition des œuvres de l’artiste Jessica LeBreton et une dégustation des produits de la Distillerie Fils du Roy complètent la programmation du Festival Moisson d’Art.

Plusieurs des activités de Moisson d’Art se tiennent au 3e de l’Académie Sainte-Famille, un nouvel espace culturel qui a été inauguré ce printemps. L’ouverture de la salle permet aux organisateurs de diversifier l’offre culturelle.

«La nouvelle salle permet d’accueillir des artistes différents et des spectacles différents aussi. Par exemple, le hip-hop d’Arthur Comeau se présenterait moins bien dans une salle traditionnelle.»

La programmation est disponible sur Internet (www.festivalmoissondart.com).