Simon Daniel enflamme le Théâtre Capitol [vidéo]

Époustouflant, magique, raffiné. Le public est reparti du spectacle de Simon Daniel au Théâtre Capitol à Moncton complètement ébahi. Entouré de 18 musiciens, l’auteur-compositeur-interprète a livré une prestation éclatante.

Plus de 300 personnes ont assisté au spectacle à saveur orchestrale de Simon Daniel jeudi soir. En montant sur la scène du Capitol, l’artiste originaire de Dieppe était émerveillé de voir autant de gens dans la salle.

«C’est un moment spécial pour moi ce soir. Chaque fois que je suis venu voir un spectacle au Théâtre Capitol, c’était mémorable et aujourd’hui, c’est moi qui est sur cette scène», a exprimé le guitariste et chanteur qui a, ainsi, réalisé un rêve.

Pour l’occasion, il était accompagné de plusieurs musiciens aguerris, dont Sébastien Michaud à la direction musicale. Une section de cuivre, un quatuor à cordes et l’ensemble de percussions de l’Université de Moncton, sous la direction de Michel Deschênes, ont donné une ampleur extraordinaire à ce concert.

En plus des pièces de son mini-disque Jaune, Simon Daniel a offert plusieurs nouvelles chansons qui ont été accueillies chaleureusement par la foule.

Le timbre unique de sa voix aux textures variées et son univers rappelant un peu celui de Radiohead ou encore de Patrick Watson ont séduit le public.

«Je suis époustouflée. J’étais déjà une amateure de Simon Daniel, mais le spectacle était absolument incroyable. Il a toute une voix, il va aller loin. Je pense qu’il faut qu’il fasse une tournée dans les écoles. Il faut que nos élèves voient un jeune d’ici qui produit comme ça et qui a une maturité autant dans le son que dans son écriture. J’ai adoré les nouvelles chansons et on voit qu’il y a un changement dans son écriture et il était entouré de bons musiciens. On n’a pas vu les minutes passées. C’était fantastique. Je lui lève mon chapeau!», a déclaré Suzanne Bourque, une spectatrice aussi enseignante.

Les spectateurs l’ont couvert d’éloges. Avec des chansons poétiques inspirées du monde qui l’entoure, parfois teintées d’ironie, il propose un style pop alternatif planant, aux accents de jazz dans les arrangements. Il y avait même certains rythmes orientaux, notamment dans la dernière chanson Exil.

«J’étais vendu d’avance. Je savais que Simon allait faire quelque chose de spectaculaire, mais pas à ce point-là. Je pense qu’il a beaucoup de potentiel dans la vie artistique d’aujourd’hui parce qu’il a vraiment un style raffiné. Il a quelque chose d’unique et une très belle voix. Il a beaucoup de potentiel pour influencer d’autres générations à expérimenter les mélanges de styles. Les nouvelles chansons, surtout la dernière, sont incroyables. Je me pensais au Maroc. C’est fou et c’est très bon», a commenté le batteur Ronald Dupuis qui a assisté au concert.

Il y a eu plusieurs moments forts pendant la soirée, en commençant par une superbe interprétation intimiste d’une chanson de James Shelton, ainsi que la pièce Le storm et les prestations de l’ensemble de percussions.

«C’était un très beau spectacle. Le moment des percussions était incroyable. C’est magique et Simon Daniel est vraiment un musicien qui a du coffre et qui a de la voix avec un travail en direction musicale superbe. Je le connaissais d’avance et j’avais envie de le voir sur scène et je ne regrette pas du tout», a souligné une spectatrice, Marie-Luce Quéverdo.

Le spectacle a été filmé par Jac Gautreau.