Des artistes acadiens en nomination au Gala des prix Trille Or

Sept artistes de l’Acadie figurent parmi les finalistes au Gala des prix Trille Or 2017 qui se déroulera le 5 mai prochain à Ottawa. Joey Robin Haché a récolté trois nominations.

Le Gala des prix Trille Or offre une fenêtre sur l’Acadie pour une première fois. L’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM) a dévoilé, mardi, les nominations aux prix Trille Or qui récompensent aux deux ans l’excellence musicale en Ontario, tout en ouvrant la porte aux musiciens des autres régions du Canada. Un total de 44 artistes et professionnels de l’industrie d’un peu partout au pays se retrouvent dans une ou plusieurs des 22 catégories.

Caroline Savoie a reçu deux nominations, tandis que les Païens, Cy, Joannie Benoit, Simon Daniel et Maxime McGraw ont récolté chacun une nomination. Joey Robin Haché est cité dans la catégorie album de l’Acadie pour ses disques Repaver l’âme (2014) et Stigmates (2016). Il faut dire que la période de mise en candidature s’étend sur deux années. De plus, il figure parmi les finalistes de la catégorie Export-Acadie pour l’artiste acadien s’étant le plus illustré à l’extérieur de sa région. Joint à Ottawa, Joey Robin Haché avait du mal à dissimuler son enthousiasme.

«C’est toujours surprenant d’être nommé dans une province autre que la sienne. Je suis plus encore étonné d’avoir deux nominations dans une même catégorie. Mes deux dates de sorties entraient dans les temps limites. Je suis vraiment content puis ça me fait vraiment plaisir de savoir que mes pairs franco-ontariens considèrent mon travail et qu’ils me donnent un nomination au Gala Trille Or», a déclaré l’artiste qui a assisté au dévoilement des finalistes à Ottawa. L’auteur-compositeur-interprète natif de Nigadoo offrira une vitrine à l’événement Contact Ontarois mercredi à 20h au Centre des arts Shenkman.

«J’ai joué plusieurs fois en Ontario durant les derniers deux ans. J’aime beaucoup le public franco-ontarien et je trouve qu’il y a une belle similarité avec notre musique et notre monde en Acadie. Je trouve qu’il y a belle facilité à faire des spectacles ici parce que je me sens aussi chez nous avec les Franco-Ontariens. J’aimerais vraiment ça pouvoir explorer davantage ce terrain», a-t-il poursuivi.

La propriétaire de Le Grenier Musique et imprésario, Carol Doucet, qui se trouve aussi à Ottawa cette semaine, salue cette ouverture de l’APCM à l’égard de l’Acadie. Le Gala Trille Or est le seul gala de l’extérieur du Québec qui récompense les artistes et les artisans de l’ensemble de la francophonie canadienne.

«C’est la première année que les artistes de l’Acadie sont admissibles. Je trouve ça génial et c’est une façon de plus de se faire connaître. C’est certain que cet événement a une reconnaissance parce que c’est toute la francophonie canadienne et ce sera diffusé en direct sur les ondes de la chaîne Unis. C’est quand même important», a exprimé Carol Doucet.

Caroline Savoie, Maxime McGraw, Simon Daniel, Joannie Benoit et Joey Robin Haché tenteront de mettre la main sur le prix Acadie-Export. Dans la catégorie de l’album de l’Acadie de l’année, on retrouve Caroline Savoie (Caroline Savoie), Joey Robin Haché (Stigmates et Repaver l’âme), Cy (Deuxième nation) et les Païens (Carte noire).

Le Gala des prix Trille Or aura lieu au Centre des arts Shenkman à Ottawa le 5 mai.