La jeunesse de Saint-Jean célèbre l’oeuvre de Wilfred LeBouthillier

Plus de 200 élèves s’apprêtent à monter sur la scène du Théâtre Louis Vermeersch à Saint-Jean afin de prendre part au grand spectacle Sam chante qui met en vedette l’auteur-compositeur-interprète Wilfred LeBouthilier. Le directeur artistique Rodney Doucet estime qu’il s’agit d’une expérience qui va bien au-delà de la musique.

Depuis plusieurs mois, des élèves et des enseignants de l’École des Pionniers et du Centre scolaire Samuel-de-Champlain préparent ce grand rassemblement musical autour de l’oeuvre de Wilfred LeBouthillier. Sous le thème Viens, je t’apprendrai la mer, les élèves explorent la chanson francophone tout en étudiant des thèmes liés à l’environnement maritime. Il faut se rappeler qu’en plus d’être artiste professionnel, Wilfred LeBouthillier a été pêcheur. Selon le directeur des Affaires culturelles à l’Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean, Rodney Doucet, le rayonnement du projet va au-delà du spectacle qui se répercute sur le plan pédagogique. Les élèves ont créé des projets relatifs à la mer et à certains enjeux sociaux et environnementaux. Ce sont 400 élèves qui se sont engagés dans le projet.

«Tous les élèves finissent par apprendre les paroles des chansons, mais certains choisissent de ne pas chanter dans le spectacle, pour faire des projets parallèles. C’est le projet majeur de l’année qui implique 450 personnes. C’est important surtout par rapport à l’environnement linguistique dans lequel ces enfants grandissent, comme la situation des mariages exogames. Ils connaissent quelques artistes francophones, mais ils ne baignent pas dans un environnement qui facilite tout ça et là, avec ce projet, ils chantent en français», a expliqué M. Doucet.

Il s’agit de la troisième production du spectacle Sam chante à Saint-Jean. Rodney Doucet considère que ce projet est l’exemple parfait de médiation culturelle étant donné qu’il s’ancre profondément dans l’écosystème scolaire. Les enfants chantent le jour et le soir, ils réfléchissent à des thèmes reliés à la mer. M. Doucet souligne que le travail de la chef de choeur Annie Légère Lawless a été crucial afin d’accompagner les élèves dans l’ensemble du processus.

Les choristes et Wilfred LeBouthillier seront accompagnés d’un orchestre de cinq musiciens sous la direction de François Émond. Ils interpréteront 15 chansons du répertoire de l’auteur-compositeur-interprète acadien. Une première représentation scolaire a lieu jeudi, suivi du spectacle public le vendredi soir qui affiche complet depuis déjà plusieurs mois. Rodney Doucet espère refaire l’exercice l’année prochaine. À son avis, il s’agit d’un projet essentiel pour la collectivité de Saint-Jean.