Festival international de musique baroque: la mer à l’honneur à Lamèque

Ce jeudi est donné le coup d’envoi du 42e Festival international de musique baroque de Lamèque. Les festivités débutent à 14h, en l’église Notre-Dame-des-Flots de Lamèque, par la première épreuve du concours de musique ancienne Mathieu-Duguay.

Trois jeunes artistes s’affrontent: Myriam Leblanc (soprano), Antoine Malette-Chénier (harpe) et Catherine St-Arnaud (soprano). Lors de leurs prestations, ils seront accompagnés d’un claveciniste et d’une violoncelliste.

Le premier des trois concerts en soirée du festival s’articule autour des chants marins. Il s’intitule Partons la mer est belle et réunira, sur la scène de l’église de Petite-Rivière-de-l’Île, une quinzaine d’artistes (la soprano Pascale Beaudin et l’ensemble Caprice).

Matthias Maute sera le chef d’orchestre. Pour ce spectacle, Frédéric Chiasson a arrangé quatre chansons acadiennes traditionnelles en référence à la mer.

«C’est une création unique pour le festival», souligne-t-il.

Dans ses réinterprétations, il s’est efforcé de proposer différentes atmosphères.

«J’ai varié les airs tristes et mélancoliques aux sonorités enfantines et à d’autres plus majestueuses.»

Le spectacle commence à 19h30. Le point d’orgue du festival est la production de samedi soir, également à 19h30. Au programme: Les Vêpres de la Vierge, par Monteverdi.

Au cours du lancement de la programmation, Vincent Lauzer, le directeur artistique, nous présentait cette œuvre comme une composition «audacieuse et peu connue (…), un monument qui pose les fondements de la musique baroque après la Renaissance».

Cette année, les organisateurs ont mis sur pied une dizaine de rendez-vous musicaux. Billetterie et renseignements sur le site internet du festival.