42e Festival de musique baroque de Lamèque: à guichets fermés

Le 42e Festival international de musique baroque de Lamèque a démarré sous une vague d’applaudissements, jeudi soir. Des airs issus du folklore acadien et des compositions articulées autour du thème de la mer étaient au programme du premier concert qui s’est joué à guichets fermés.

Plus de 300 spectateurs ont chaviré au son des œuvres interprétées par la soprano Pascale Beaudin et l’ensemble Caprice, de Montréal. Les artistes étaient sous la direction du chef d’orchestre, Matthias Maute.

Ils se sont produits en l’église Sainte-Cécile de Petite-Rivière-de-l’Île. Non contents de jouer, les musiciens se sont également livrés à une souriante mise en scène.

Pour les deux airs de Vivaldi qui clôturaient la première partie du spectacle, la majorité était installée face au public, comme le veut la coutume. D’autres avaient pris place au balcon et au fond de l’église.

Ce qui a donné lieu à un amusant jeu de réponses avec la scène et a conféré à leur prestation une atmosphère sonore en trois dimensions. À en juger par l’applaudimètre, le public a apprécié.

Il y avait de quoi, tant l’ensemble montréalais et la soprano ont démontré, en deux heures de concert, toute l’étendue de leur talent.

Le festival se déroule jusqu’à samedi soir. Il se conclura en apothéose avec Les Vêpres de la Vierge Marie, de Monteverdi. Celles et ceux qui souhaiteraient y assister s’y prennent trop tard.

«Nous avons vendu les derniers billets il y a un mois maintenant», renseigne Jean-René Noël, le président du festival.

À noter que le spectacle de jeudi a été enregistré. Il sera rediffusé sur les ondes d’ICI Musique (98.3 dans la Péninsule acadienne), le 15 août.