Un dernier tour de piste pour le spectacle de l’Acadie des terres et forêts en fête [vidéo]

Mine de rien, The Story Of Nu-Z’autres, le spectacle estival de l’Acadie des terres et forêts en fête!, en est à ses dernières représentations de la saison.

Au programme du théâtre du Casino Grey Rock de la Première Nation malécite du Madawaska depuis près de trois semaines, le spectacle culturel à vocation touristique continue néanmoins de faire courir les foules et à afficher complet.

Le concepteur du spectacle, Étienne Deschênes, semble avoir vu juste en tirant profit de la polémique entourant la série télévisée Canada: The Story of Us.

À défaut de susciter la controverse, ce clin d’œil à la série présentée par le diffuseur public CBC semble plutôt vouloir enchanter les spectateurs qui assistent à la production qui est à l’affiche du casino jusqu’au 6 août.

Tout en comédie, en chant et en danse, The Story Of Nu-Z’autres raconte les moments forts de l’histoire de l’Acadie des terres et forêts et de l’actualité récente.

Ainsi, les personnages historiques tels que Tante Blanche Thibodeau (interprétée par Sabah-Izayah Cyr) et Lord Durham (interprété par Étienne Deschênes) côtoient sur scène durant près de 120 minutes des personnalités de l’actualité comme Donald Trump, Céline Dion et Justin Trudeau.

À l’inverse de la production télévisuelle qui a fait bien des mécontents en minimisant l’apport des Acadiens, des Autochtones et des Québécois dans l’histoire du pays, The Story Of Nu-Z’autres se veut une belle réunion entre ces communautés fondatrices.

La quinzaine d’artistes qui sont sur scène ne sont pas étrangers au succès du spectacle touristique qui en est déjà à sa 16e saison.

Après chaque représentation, les spectateurs sont nombreux à saluer le talent et la fraîcheur des comédiens et à échanger des propos avec ceux-ci  durant plusieurs minutes.

Une participation du public qui enchante au plus haut point le concepteur du spectacle.

«C’est un phénomène qui marche! Soir après soir la salle est pleine, on parle d’un total de près de 6000 spectateurs qui auront vu The Story Of Nu-Z’autres à la fin de la saison», raconte Étienne Deschênes.

Selon lui, les touristes en provenance de la Péninsule acadienne et du sud-est du Nouveau-Brunswick ont été nombreux cette année à assister au spectacle.

Cet accueil chaleureux du public et de la critique n’est pas sans déplaire à Frédérique Cyr-Deschênes.

«Le public attend ce spectacle dès le début de l’année et nous appuie, ça donne du jus aux artistes qui sont sur scène», relate celle qui interprète entres autre le rôle de Mémère Mercure.