Danis Mallais entame un virage francophone (Vidéo)

Danis Mallais est un homme de défis. Celui qui chante du country depuis plus de 30 ans – il a commencé dès son plus jeune âge – entame un virage francophone. Dans son deuxième album qui s’intitule Authentique, paru au printemps, près de la moitié des chansons sont écrites dans la langue de Molière.

«C’est nouveau et plus dur pour moi de composer en français. Mais je trouve que le résultat est meilleur. C’est pas une question de comparer une langue par rapport à une autre. En anglais, on joue beaucoup sur les sonorités. Avec le français, on s’attache plus au sens des paroles. Elles sont pensées, ont plus de profondeur.»

Cette intrusion dans le champ francophone ne restera pas un coup d’essai. L’auteur-compositeur-interprète de Six Roads, à Tracadie, veut poursuivre dans cette direction.

«Le français est ma langue maternelle. Et c’est une façon de toucher la musique acadienne.»

Pas question néanmoins de se détourner de ses premières amours. Le country est et reste son style de prédilection, celui dans lequel il s’épanouit et qui lui correspond.

«Ça me vient de mon père. Il en écoutait beaucoup quand j’étais jeune. C’est lui qui m’a poussé à chanter. J’ai fait mes premiers concours amateurs quand j’avais 6 ou 7 ans», se souvient-il.

Même encore aujourd’hui, il demeure un inconditionnel du genre musical dans lequel il n’a jamais cessé de s’illustrer.

Pour son premier album, Road Songs, sorti en 2015 et majoritairement constitué de reprises, il avait collaboré avec deux studios de Nashville, aux États-Unis, grand centre de l’industrie du disque et berceau de la musique country.

Quelques mois après la mise sur le marché de cet opus, Danis Mallais s’est lancé dans l’écriture de textes qu’il a mis en musique.

Deux ans plus tard, dont quelques mois passés dans le studio d’enregistrement qu’il s’est installé dans son sous-sol, le résultat est désormais disponible via le réseau Distribution Plages.

Authentique comprend neuf titres et s’achève sur une version envoûtante et acoustique du tube des Bee Gees To Love Somebody.

L’été a été chargé pour Danis Mallais. Entre les festivals et les concerts dans les bars, il a enchaîné les prestations au Nouveau-Brunswick, mais aussi à l’Île-du-Prince-Édouard et au Québec. Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

«La scène, c’est ce qui m’allume vraiment. J’aime cette interaction avec le public. J’ai beau être face aux gens, on forme une même gang unie en symbiose.»

Les dates et lieux de ses prochains spectacles sont diffusés sur le site internet du chanteur et sur sa page Facebook.