Le Carrefour Beausoleil veut faire découvrir la Miramichi acadienne

En prévision de la prochaine finale des Jeux de l’Acadie en 2018, le Carrefour Beausoleil met le paquet pour démontrer à l’Acadie dans son ensemble que la communauté acadienne et francophone de Miramichi est vibrante et active.

Le Carrefour Beausoleil a dévoilé sa programmation culturelle pour l’année 2017-2018 il y a quelques jours. Pierre Guitard, lauréat du 49e Festival international de la chanson de Granby, y était pour l’occasion en compagnie de David Jardine, un artiste visuel de Miramichi.

«On veut démontrer aux gens que Miramichi est une communauté francophone et acadienne. On veut préparer nos gens à être de plus en plus fiers de s’exprimer en français. On veut montrer au reste de l’Acadie que Miramichi n’est pas uniquement une ville anglophone», dit Line Thibodeau, directrice du développement culturel au Carrefour Beausoleil.

Selon le dernier recensement, environ 9% de la population de Miramichi, une ville de 17 250 habitants, a le français comme langue maternelle. Mais plusieurs francophones des communautés acadiennes environnantes comme Rogersville, Baie-Sainte-Anne et Néguac s’y rendent régulièrement pour magasiner et profiter d’autres services.

«On veut vraiment que les gens puissent venir à Miramichi et voir que la communauté francophone est plus importante qu’ils pourraient le croire. Ça fait 17 ans que je suis ici et les gens reçoivent de plus en plus de services en français et on entend de plus en plus parler le français en ville.»

Plusieurs artistes connus visiteront Miramichi au cours des prochains mois, dont Zachary Richard, Laurie LeBlanc, Lennie Gallant et les Gars du Nord.

Le premier spectacle d’envergure aura lieu le 16 septembre et mettra en vedette le quatuor vocal, Qw4rtz, un groupe a cappella du Québec.

«C’est la troisième fois qu’on les accueille à Miramichi. L’an dernier, ils ont vraiment fait fureur. Ils ont lancé leur premier album peu après le spectacle et les gens en demandaient encore. Ils sont de retour chez nous.»

L’humoriste Phillipe Bond sera aussi de passage à la fin du mois, le 28 septembre.

Une place importante sera aussi accordée à la culture autochtone. Une subvention octroyée par le gouvernement fédéral permet au Carrefour Beausoleil de recevoir Kaha:wi, une troupe de danse autochtone basée à Toronto, pour un spectacle le 2 octobre.

L’activité se tiendra dans le cadre du 6e Festival de danse de Miramichi. Aux yeux de Line Thibodeau, la danse permet de tisser des liens entre les différents groupes culturels qui habitent à Miramichi.

«Un événement comme la danse est un bon moyen de rapprocher les deux communautés linguistiques. Miramichi est plutôt anglophone, mais un événement comme celui-là fait qu’il y a des gens d’un peu partout dans la même salle pour apprécier les mêmes œuvres culturelles.»

Entente avec le District scolaire francophone sud

Grâce à une entente avec le District scolaire francophone sud, le Carrefour Beausoleil a récemment annoncé l’embauche de Jonathan-Yves Basque à titre d’agent de développement communautaire et culturel. Les deux partenaires partagent les frais pour financer le poste.

L’employé aura pour tâche de mettre sur pied des projets pour stimuler l’apprentissage des élèves ainsi que le développement et la croissance de la communauté.

«Le Carrefour Communautaire Beausoleil est heureux de ce nouveau partenariat avec le District scolaire francophone sud, nous permettant ainsi d’être plus présent auprès de notre jeunesse acadienne et francophone. Avec la venue de la Finale des Jeux de l’Acadie en juin prochain, Miramichi a plus que jamais besoin de projets stimulants pour rapprocher notre communauté francophone», souligne Gilles Allain, président du Carrefour communautaire Beausoleil.