Le Salon du livre de Dieppe propose un menu varié

Environ 80 auteurs, une cinquantaine d’exposants, des soirées littéraires, des activités jeunesse et des conférences touchant à des sujets de société de l’heure composeront le menu du 27e Salon du livre de Dieppe, du 19 au 22 octobre.

Les responsables du Salon du livre de Dieppe ont dévoilé, jeudi, la programmation de leur 27e rendez-vous. Plus diversifiée que jamais, la programmation se déploie dans plusieurs régions acadiennes du sud-est du Nouveau-Brunswick.

«Oui, c’est le Salon du livre de Dieppe, mais c’est un salon régional pour tout le sud-est du Nouveau-Brunswick. Chaque année, on tente de rayonner un peu plus large», a déclaré la directrice générale du Salon du livre de Dieppe, Josée Lord.

En plus des 50 kiosques au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Dieppe, représentant au-delà de 100 maisons d’édition, le salon tient des activités à divers endroits de la région. Des animations littéraires auront lieu aussi dans les bibliothèques publiques de Dieppe, de Moncton, de Bouctouche, de Shediac, de Saint-Antoine et de Fredericton. Les auteurs invités sont de l’Acadie, de l’Ontario, du Québec et de l’Île-du-Prince-Édouard. Parmi les têtes d’affiche, on retrouve Soeur Angèle, l’auteur-compositeur-interprète et poète, Raôul Duguay, les auteurs Louise Lacoursière, André-Carl Vachon, Alain Dubos, Catherine Laratte, Anne-Marie Couturier et Jean-Pier Gravel ainsi que l’étoile montante de la littérature jeunesse et auteur de la série Sortie de filles, Catherine Bourgault. Les jeunes lecteurs n’ont pas été oubliés. Des figures marquantes de la littérature jeunesse seront au rendez-vous, tels que la créatrice de Féeli Tout, Cindy Roy, l’auteur de la série Les Trois Mousquetaires, Denis Boucher, Diane Carmel Léger, Pierre Labrie et Ari Cui Cui. Certains de ces auteurs sont aussi présent au Salon du livre de la Péninsule acadienne à Shippagan cette fin de semaine.

Lire, imaginer et découvrir; voilà un peu les objectifs du comité organisateur qui cherche à offrir une variété d’expériences aux lecteurs. Au lieu de toucher à la programmation, la direction a opté pour une petite diminution du nombre de ses auteurs invités, afin de resserrer ses dépenses. Josée Lord estime que la programmation sera encore plus raffinée. Une table ronde sur l’histoire, des conférences sur la santé mentale, la retraite, la langue française, l’humanité, le bonheur, l’Acadie et l’économie figurent au programme de ce 27e salon. Une émission culinaire en direct du Marché de Moncton avec Soeur Angèle, coanimée par Anne Godin, se retrouve parmi les nouveautés. Un spectacle poétique mettant en vedette Jonathan Roy, Dominic Langlois, Hélène Matte et Louis-Karl Picard Sioui, organisé en collaboration avec la revue Ancrages, donnera le coup d’envoi au salon, le 19 octobre. Intitulé Fuites – les pipelines se couchent à l’est, cette production de la Maison de la culture de Québec avait été présentée au Festival acadien de poésie à Caraquet cet été.

Le Salon de Dieppe propose aussi plus de 80 animations dans les écoles de la région du Sud-Est.