Philippe LeBouthillier à la fois déçu et satisfait

L’aventure de Philippe LeBouthillier à La Voix Junior est déjà terminée, mais l’adolescent de la Péninsule acadienne quitte la populaire émission de TVA sur une bonne note.

Philippe LeBouthillier, de Pont-Landry, s’est incliné dimanche soir lors d’un duel en compagnie des participantes Silya Kacel et Arina Mireille Petukhov. Le trio a chanté la pièce Il faudra leur dire de Francis Cabrel. Leur coach Maria-Mai a finalement opté pour Silya.

Même si Philippe LeBouthillier aurait voulu poursuivre son aventure, l’expérience a été inestimable. En cours de route, il s’est lié d’amitié avec plusieurs autres jeunes qui partagent sa passion pour le chant.

«C’est sûr que j’aurais voulu continuer, mais je suis vraiment content pour celle qui va continuer. C’est une amie très chère et je suis très content pour elle», dit l’adolescent âgé de 14 ans.

Son passage à La Voix Junior lui a aussi permis de confirmer son attachement à son art et au monde de la chanson.

«Ça m’a ouvert les yeux sur ce que je suis capable de faire. Avant je cherchais un sens à tout ça, je n’étais pas trop sûr. Mais maintenant, je le suis un peu plus. Je sais un peu plus ce que je veux faire dans la vie.»

De retour sur les bancs d’école à la Polyvalente W.-A-Losier, à Tracadie, Philippe LeBouthillier réfléchit à la suite. Même s’il ne peut pas en parler pour l’instant, il a reçu quelques propositions de projets, dit-il.

En décembre, il partagera aussi la scène avec les autres participants de La Voix Junior pour quelques spectacles au Centre Bell de Montréal et au Centre Vidéotron de Québec.

D’ailleurs, ce ne sera pas la première fois qu’il prend part à ces spectacles. Il a eu droit d’y participer l’an dernier après avoir tenté sa chance aux auditions de La Voix Junior une première fois.

«Ce fut une belle expérience. Ça m’a permis de voir ce que c’est de faire un show comme ça.»

Sa deuxième tentative aura été la bonne. Lors de son audition à l’aveugle, son interprétation de la pièce The Phantom of the Opera, de la comédie musicale du même nom, a époustouflé les juges.

«C’est la meilleure prestation que j’ai entendue à La Voix junior», a lancé Alex Nevsky

«Tu m’as fait capoter. Ta voix est un élastique. C’est phénoménal», a ajouté Marie-Mai.

Un tourbillon d’émotions pour sa mère

La mère de Philippe, Nadia Hickey LeBouthillier, est très fière de son fils. L’expérience dans son ensemble a été très positive.

«C’est un tourbillon d’émotions pour nous. C’était une belle expérience. Ce qu’on voulait pour lui et je pense que c’est ce qu’il voulait aussi, c’était de pouvoir être vu pour qu’il puisse démontrer ce dont il est capable.»

Le public continue de soutenir son fils. Philippe doit d’ailleurs s’habituer au fait qu’il se fait reconnaître en public.

«Les gens m’encouragent. En public, j’ai été surpris de voir qu’il y avait autant de gens qui connaissent mon nom. On dirait que je ne le réalise pas encore.»