Mike Ward offre son Olivier à Jason Babin

Jason Babin n’est pas humoriste, mais c’est tout comme.

L’an dernier, c’est dans le salon de l’humoriste Mike Ward que Jason Babin a appris que le podcast auquel il collabore (Mike Ward sous-écoute) venait de remporter un Olivier. L’équipe avait en effet décidé de boycotter le gala de l’humour québécois après qu’un des sketches – coécrit avec Guy Nantel – fut victime de censure.

Cette année, le scénario se répète, mais la polémique en moins. Le podcast était de nouveau en nomination l’a de nouveau emporté, cette fois dans la catégorie Podcast humoristique de l’année, une nouvelle catégorie plus adaptée, moins vague. À la différence de l’an dernier également, l’Acadien est allé cueillir la récompense en personne sur scène. Et mieux encore, il a rapporté dans ses valises le fameux trophée chez lui, à Eel River Crossing, dans le Restigouche.

«L’an dernier, j’ai eu droit à une réplique. Cette année, Mike m’a dit que je pouvais conserver l’original», a indiqué le gagnant.

Jason Babin gravite dans l’entourage de Mike Ward depuis un moment. Il y a quelques années, il s’était offert pour l’aider pour la portion graphisme et la gestion des médias sociaux pour son nouveau podcast. Depuis, il est devenu un membre à part entière de l’équipe. À ce titre, il a partagé la scène avec Mike Ward lors de la remise de l’Olivier.

«Ça ne m’aurait pas dérangé de ne pas monter sur la scène, car je vivais déjà amplement le moment. Être assis dans les premières rangées d’un gala d’humoristes que j’admire avec une nomination en poche, c’était parfait. Mais Mike a insisté pour qu’on (moi, Michel son gérant et Yan, un autre membre de l’équipe) se joigne à lui sur scène afin de partager avec lui cet instant. C’est lui tout craché, une personne très généreuse. Grâce à lui, mes parents ont pu voir leur garçon recevoir un prix à la télé. C’est vraiment nice», relate-t-il

Le podcast Mike Ward sous-écoute est enregistré en direct au bar Le Bordel de Montréal, en quelque sorte une plateforme de lancement pour la relève en humour. Fait à souligner, Jason a effectué quelques brèves apparitions depuis les débuts du podcast. Cela dit, il a fait l’objet d’un en enregistrement complet – un  «spécial acadien» – il y a quelques mois en compagnie de l’humoriste JC Surette.

«Je trouvais ça cool que Mike me demande de participer à un épisode complet, car c’est généralement réservé aux humoristes. En même temps, je dois dire que j’avais aussi quelques craintes. Les gens ne me connaissent pas après tout et j’avais peur d’être inintéressant. Mais ça s’est bien passé, tout le monde a semblé passer du bon temps», indique Jason.

Cet épisode (numéro 137) a été diffusé le 30 octobre dernier et est disponible gratuitement sur les différentes plateformes de contenu (ex.: iTunes).

Pour ce qui est de la suite des choses, le podcast est encore dans les plans de l’humoriste pour la prochaine année, ce qui devrait assurer encore un peu de boulot à Jason.