Denise McLaughlin: organisatrice de bonheur

Commencez-vous à vous remettre du temps des Fêtes? Si vous étiez dans la Péninsule acadienne, certains d’entre vous avez probablement fait la tournée des grands ducs. Des partys, il y en a eu beaucoup, ces dernières semaines, et presque à chaque coins de rue, aussi bien dire. Derrière une bonne partie d’entre eux, Denise McLaughlin, directrice et fondatrice de Jorganise, a donné un petit coup de baguette magique pour en faire des succès.

Le répit des Fêtes est de courte durée pour Denise McLaughlin, qui sort à peine d’une ronde de 28 événements depuis le 17 novembre. L’organisatrice a repris le travail mardi pour mettre sur pied différentes activités, allant de la production de spectacles à la mise en place de collectes de fonds en passant par des mariages et autres rassemblements festifs. Sa feuille de route est déjà bien remplie pour cette année: 218 projets sont au programme pour cette boulimique de culture et de musique, qui a fondé Jorganise en juillet 2015.

«Je tripe tellement tu peux pas savoir! Je ne m’attendais pas à ce que mon entreprise prenne autant d’expansion en si peu de temps. C’est au-delà de mes attentes», confie l’organisatrice de Tracadie, où Jorganise a également pignon sur rue.

Marjo, Hert LeBlanc, Travis Cormier, Frank Williams, l’horticultrice-humoriste Marthe Laverdière… Ces personnalités et de nombreuses autres sont venues dans la province grâce, en tout ou en partie, à l’apport de Denise McLaughlin, dont la compagnie étend maintenant ses tentacules avec des représentants situés aux quatre coins du Nouveau-Brunswick.

«Certains festivals me demandent mon aide pour leur volet spectacle. Que ce soit pour des collectes de fonds, des fêtes de quartier où n’importe quoi d’autre du genre. Je suis là pour aider mes clients», soutient Denise McLaughlin.

La gestionnaire de Jorganise s’implique dans l’organisation d’événements depuis son tout jeune âge.

«J’avais 12 ans quand j’ai organisé mon premier spectacle. C’était un gala de ministars que j’avais mis sur pied avec ma sœur vers de début des années 1990. Nous avions ramassé des sous pour une association de santé mentale. J’ai toujours eu un côté leader et j’aime beaucoup travailler dans le public», confie-t-elle.

C’est après avoir mené pendant 22 ans une carrière dans l’industrie automobile au Québec et au Nouveau-Brunswick que Denise McLaughlin a décidé de se lancer dans l’événementiel. Un rêve qu’elle caressait depuis toujours, affirme-t-elle, malgré le fait qu’elle était consciente que ce virage dans sa vie représentait un grand saut dans le vide.

«Même pendant mes années professionnelles chez différents concessionnaires, j’ai toujours été impliquée dans toutes sortes d’affaires. Un moment donné, je me suis dit ‘‘OK, je pars à mon compte et je tente le tout pour le tout’’. Aujourd’hui, je ne regrette pas du tout d’avoir pris cette décision», souligne celle qui fut aussi animatrice bénévole et remplaçante à la radio CKRO de Pokemouche il y a quelques années.

Denise McLaughlin compte poursuivre l’expansion de son entreprise, notamment en créant des partenariats avec divers agents d’artistes de la province ou avec d’autres promoteurs d’ici ou d’ailleurs au pays.

Ce qui compte le plus pour Denise McLaughlin, c’est que ses clients – ainsi que le public qui participe aux événements qu’elle chapeaute – soient satisfaits et aient du plaisir.

«J’ai toute une équipe de photographes, de décorateurs et autres artisans aussi passionnés que moi. Ce que je veux avant tout, c’est que les gens soient heureux», exprime-t-elle avec empressement.