Raphaël Butler lancera son premier album complet

Ça roule plein moteur comme sur une Harley 1970 pour Raphaël Butler. L’auteur-compositeur-interprète et comédien acadien lancera au printemps son premier album solo complet, en plus de faire partie de la distribution de la pièce Mélodie Millénium du Théâtre populaire d’Acadie en mars.

Trois ans après avoir lancé son premier EP intitulé, J’feel comme une machine, Raphaël Butler se sent fin prêt pour sortir son premier disque complet. L’artiste natif de Dieppe s’est adjoint des services d’Éloi Painchaud, avec qui il a travaillé en novembre pour la réalisation de son nouveau projet musical.

«Ce que j’avais fait avec Pascal Lejeune pour mon EP se rapprochait pas mal de la réalité sur le plan musical. Mais depuis que j’ai commencé à faire de la musique à temps plein il y a quatre ou cinq ans, j’ai toujours rêvé de réaliser mon premier vrai disque avec Éloi Painchaud. Je suis allé travailler avec lui dans son studio à Saint-Sauveur, au Québec. Ç’a été incroyable comme expérience», exprime M. Butler au cours d’un entretien avec l’Acadie Nouvelle.

Ensemble, le duo a cherché à pousser plus loin le «son» Raphaël Butler.

«Ça va être un album galopant comme J’feel comme une machine. J’ai toujours eu un son folk-rock-pop et j’ai voulu faire un disque qui s’écoute bien en char. Mais ça va être amélioré, plus développé. Ça va être du Raphaël Butler version 2.0», soutient le jeune homme avec enthousiasme.

Au cours des dernières années, l’artiste a semé une certaine frénésie sur les ondes radiophoniques avec Harley 1970, tiré de son EP. L’attrait des voyages, des road trips et des relations amoureuses demeureront donc des thèmes de prédilection dans les nouvelles chansons de Raphaël Butler.

«C’est certain que depuis ce temps, j’ai aussi évolué comme être humain. Puisque je suis papa depuis moins d’un an, ç’a eu une certaine influence dans ma vie et dans mon écriture. J’ai aussi eu envie d’épurer mon style. Dans mon album, il y aura une chanson d’une minute quarante secondes micro, guitare et voix avec choriste seulement. Du reste, j’aime vraiment chanter et composer sur ce qui m’entoure», indique-t-il.

De retour sur les planches

Par ailleurs, près de six ans après avoir campé le rôle-titre du théâtre musical Louis Mailloux pendant deux ans à Caraquet, Raphaël Butler foulera à nouveau les planches dans la pièce Mélodie Millénium, écrite et mise en scène par Matthieu Girard, présentée à compter du 13 mars par le Théâtre populaire d’Acadie.

«Ça fait depuis Louis Mailloux que je n’ai pas fait de théâtre. Je suis super content car depuis ce temps, j’ai joué quelques rôles à la télé (Le siège et bientôt dans À la Valdrague, qui sera diffusée au printemps à Radio-Canada). Je te dirais que j’aime tout faire, tant jouer comme comédien que chanter, même si je ne pourrais pas me passer de la musique», souligne Raphaël Butler.

Les répétitions de Mélanie Millénium débuteront le mois prochain. La pièce mettra également en vedette Tanya Brideau (son ancienne partenaire dans Louis Mailloux), Katherine Kilfoil et Matthieu Girard.

Raphaël Butler lancera son album en avril. La date du lancement sera annoncée prochainement.