Portraits de Jayshree Rai au Théâtre Capitol

L’artiste Jayshree Rai, de Miramichi, présente une exposition à la galerie d’art du Capitol à Moncton qui rend hommage à sa nouvelle identité canadienne, à son art et à sa vie.

Inaugurée mercredi, cette exposition qui comprend plusieurs portraits sera en montre jusqu’au 28 février. Diplômée en sciences du Collège Saint Agnes à Mangalore, en Inde, Jayshree Rai s’est découvert une passion pour l’art et en a fait une véritable vocation. Dès son jeune âge en Inde, elle a maintenu sa formation et a remporté de nombreuses compétitions, en plus d’exposer dans plusieurs galeries privées. Elle a remporté la médaille d’or de l’État en art, en 1966. L’artiste qui a voyagé et habité dans plusieurs pays, a exploré divers styles.

Bien que la plupart de ses œuvres sont des portraits, elle adore peindre des natures mortes et des scènes en plein air. Elle a montré son travail dans plus d’une centaine d’expositions en Inde, en Angleterre, en Allemagne, en Arabie Saoudite et au Canada, où elle fait partie du groupe Art Core, à Miramichi. Lors de son séjour à Riyad, en Arabie Saoudite, elle a travaillé comme artiste à la pige et comme professeure d’art à l’Institut des arts de Riyad.

En 1992, l’une de ses aquarelles, The Falconer, a été choisie pour être imprimée sur une carte de vœux de l’UNICEF. L’artiste suit une formation continue en art, puisqu’elle croit fermement que l’art est un voyage, et non une destination finale.