Hommage à José Evangelista

Un concert en hommage à José Evangelista est présenté à la salle Neil-Michaud du pavillon des Beaux-Arts de l’Université de Moncton, vendredi à 19h. Ce récital s’inscrit dans la Série hommage au compositeur offerte par la Société de musique contemporaine du Québec.

Pour l’occasion, le clarinettiste Jean-Guy Boisvert, professeur au Département de musique de l’Université de Moncton, se joint au pianiste Philippe Prud’homme. Les deux musiciens proposent un programme enchanteur pour clarinette et piano construit autour des Nuevas Monodías Españolas d’Evangelista avec des œuvres de compositeurs de différentes générations, dont Tierkreis (Zodiaque) de Stockhausen, considérée par Evangelista comme l’œuvre contemporaine la plus audacieuse et novatrice depuis Messiaen du point de vue rythmique et mélodique. Le programme comprend également la création d’œuvres de François-Hugues Leclair et de Richard Gibson.

José Evangelista, né à Valence, en Espagne, en 1943, poursuit une démarche où il explore des façons de faire une musique basée exclusivement sur la mélodie. Sa musique prend ses racines dans une vision très large de la tradition: à ses origines espagnoles s’est greffée l’influence du gamelan indonésien, de l’avant-garde occidentale et des musiques modales.