Richard Gibson enregistre un album au Portugal

Le compositeur et contrebassiste Richard Gibson de Moncton enregistrera un album pour guitares et cistre corse au Portugal. Fortement inspirée par le folklore portugais, cette œuvre reflétera son attachement pour la culture de ce pays.

Richard Gibson – Gracieuseté

«Le Portugal est mon deuxième pays», lance avec enthousiasme Richard Gibson. Il affectionne tout particulièrement la culture musicale de ce pays d’Europe. Il y a deux ans, il y a fait un séjour prolongé afin d’apprendre à composer de la musique pour la guitare portugaise.

«J’y vais assez souvent depuis 20 ans. J’aime l’atmosphère et j’adore la musique portugaise. J’avais les conditions parfaites pour composer. J’avais mes instruments et je composais le matin et les après-midis, je profitais du soleil. Ce sera très inspiré du folklore portugais», a déclaré Richard Gibson.

Ce deuxième opus du compositeur comprendra, entre autres, une collection de cinq pièces qui rend hommage à de grands guitaristes du Portugal et d’ailleurs, dont Jimmy Page de Led Zeppelin. Il collabore avec un multi-instrumentiste franco-italien, Doc Rossi, pour ce projet. Les deux musiciens se connaissent depuis longtemps.

«Il joue plusieurs instruments qui ressemblent à la guitare, dont le cistre corse. On a développé ensemble ce projet de musique pour guitares non traditionnelles comme la guitare portugaise.»

La production sera réalisée en deux étapes. Durant son premier séjour à Porto, il envisage d’enregistrer toutes les pièces pour guitare portugaise en solo et en duo avec contrebasse. C’est Richard Gibson qui jouera la contrebasse. Ce dernier souligne que c’est la première fois qu’il joue de la contrebasse sur un enregistrement. Dans quelques mois, probablement à l’automne, il retournera au Portugal afin d’enregistrer un concerto pour cistre corse et orchestre de chambre. Ce sera enregistré sous la direction de David Wyn Lloyd avec la participation de Doc Rossi et des membres de l’Orchestre de Coimbra, au Portugal.

«Le concerto, c’est une première mondiale pour cet instrument.»

Peu connu, le cistre corse ressemble un peu à un luth. D’après le compositeur, il y un réel manque de répertoire classique pour cet instrument qui relève davantage du folklore.

«Doc Rossi a commencé à m’envoyer des échantillons de lui-même qui jouait l’instrument et il m’a dit qu’il y avait un besoin pour un répertoire classique pour cet instrument. C’est un peu comme ça que le projet a commencé»

Il collabore avec le réalisateur britannique Ian Dean pour l’enregistrement. Richard Gibson prévoit compléter la production du disque à l’automne prochain, pour le sortir à la fin de l’année 2018 ou au début de 2019. Le compositeur a fait paraître un premier album complet de ses compositions en 2015. C’était avec le pianiste Richard Boulanger. Ses œuvres se retrouvent aussi sur plusieurs disques. Le compositeur est professeur de composition musicale au département de musique de l’Université de Moncton.