Le tournage du film Pour mieux t’aimer se met en branle

Le tournage du film Pour mieux t’aimer de Denise Bouchard commence vendredi à Moncton.

Les premières images seront tournées au Centre culturel Aberdeen à Moncton. L’équipe prendra la route ensuite vers la Péninsule acadienne. Quatre semaines de tournage intensif sont prévues pour ce film réalisé par Denise Bouchard et Gilles Doiron, d’après un scénario original de Denise Bouchard.

«C’est excitant et c’est très exigeant en même temps. Nous avons pris le pari de faire un tournage en hiver, avec un petit budget», a expliqué Gilles Doiron. «Nous devons être particulièrement créatifs et tous les gens qui participent à l’aventure doivent être très engagés. Mais jusqu’ici, c’est formidable comme aventure.»

Le chanteur Pascal Lejeune, le musicien Pierre-Guy Blanchard et le chanteur et comédien Donat Lacroix camperont trois des cinq rôles principaux. Annette Louise Brison et Mélanie Léger tiennent les rôles principaux féminins.

«On a un beau mélange de diverses expériences devant et derrière la caméra. Ça rajoute à la beauté du projet. C’est un rêve un peu fou qui devient réalité. Ça me fait vraiment plaisir de voir tout ceci se mettre en place», a partagé Denise Bouchard.

Pour mieux t’aimer raconte l’histoire d’une famille, dont la mère a disparu, il y a 30 ans, sans laisser de traces. Son mari et ses deux fils se sont reconstruit un semblant de vie comme ils ont pu, hantés par ce fantôme et torturés par le questionnement. Quand une jeune Roumaine inconnue débarque pour leur apporter ce qui semble être les morceaux qui manquent à leur histoire, chacun doit faire face à ses démons, qui ne sont pas ceux que l’on pense. La production entièrement néo-brunswickoise est réalisée grâce au programme de production à microbudget de Téléfilm Canada et au soutien de NB Film Co-op.