Du cinéma acadien aux Émirats arabes unis

Le documentaire Zachary Richard, toujours batailleur de Phil Comeau poursuit sa route à travers le monde jusqu’aux Émirats arabes unis où il représentera le Canada au 8e Festival FrancOfilm, après des arrêts en Suisse et en France.

À la fois personnel et rassembleur, le documentaire produit par Bellefeuille Production se retrouvera au programme des écoles francophones de la Suisse pendant la Semaine de la langue française et de la francophonie, du 15 au 25 mars. Le cinéaste Phil Comeau se réjouit de l’accueil que reçoit son plus récent long métrage documentaire.

Cette œuvre portée par Zachary Richard qui part sur les traces de ses ancêtres à travers l’Acadie, arrive à rejoindre un vaste public.

«Je suis très content que les gens apprécient le film que ce soit autant les Acadiens que les autres populations francophones ou celles qui ne le sont pas. C’est assez étonnant. Ça veut dire que c’est un film qui a un message universel. Évidemment, le personnage de Zachary est assez attachant. Que ce soit en Acadie ou ailleurs, les gens sont très touchés par ce qu’il dit et ce qu’il vit», a exprimé le cinéaste.

Présenté plus de 75 fois sur grand écran dans divers pays, le film a récolté sept prix à ce jour. À la grande surprise du réalisateur, le documentaire a été choisi par l’Ambassade canadienne pour représenter le Canada au 8e Festival FrancOfilm. Tous les autres films de la sélection sont des œuvres de fiction.

«En général, ils choisissent un film québécois, mais cette année, ils avaient le goût de faire connaître quelque chose d’autre du Canada. Ils n’ont pas trop détaillé, mais ils veulent vraiment refléter l’ensemble du pays et ils m’ont dit que le film envoie un très bon message sur l’importance de la langue française, la persistance, la résistance et c’est très inspirant.»

Phil Comeau qui a voyagé dans une cinquantaine de pays n’est jamais allé aux Émirats arabes unis. Il se rendra à Dubaï et à Abou Dhabi. Avant de se rendre aux Émirats, Phil Comeau fera escale à Dieppe en France où son film a été choisi en sélection officielle du 5e Festival du film canadien. C’est la première fois qu’on présente une production acadienne à ce festival. Zachary Richard, toujours batailleur sera en compétition avec deux autres longs métrages documentaires La part du diable de Luc Bourdon et Premières armes de Jean-François Caissy et quatre films de fiction.

Après avoir connu un succès aux Nations Unies à Genève, le film sera offert aux écoles francophones en Suisse accompagné d’un guide pédagogique pendant la Semaine de la langue française et de la francophonie.

«Les francophones de la Suisse sont aussi minoritaires. C’est un film qui inspire les francophones et c’est pour ça qu’il veulent que ce soit vu dans toutes les écoles francophones en Suisse», a ajouté le cinéaste.

Phil Comeau qui s’envolera vers l’Europe mercredi prochain sera de retour au pays à la fin du mois de mars. Mentionnons aussi que le documentaire figurera à la sélection officielle du 5e International Filmmaker Festival à Nice en France en mai prochain.