Une saison florissante pour l’Entrepôt du rire

La scène de l’humour en Acadie est bien vivante comme en témoigne le succès de la plus récente série de spectacles de l’Entrepôt du rire qui a connu une saison record à Moncton.

Selon le producteur et humoriste, André Roy, la cinquième saison de l’Entrepôt du rire qui prend fin, mercredi, a dépassé les attentes des organisateurs. Plus d’une vingtaine d’humoristes de l’Acadie ont monté sur la scène du bar étudiant Le Coude depuis l’automne. Les six soirées ont mis en vedette une variété d’humoristes émergents et chevronnés, des amateurs et des professionnels. La plupart des spectacles ont affiché complet.

«Le public était au rendez-vous. C’était bondé de monde. La demande des humoristes a été plus grande que le nombre de places disponibles. Il y a de nouveaux humoristes qu’on n’avait pas vus encore qui ont décidé de se lancer», a partagé André Roy.

Parmi les belles révélations de la saison, mentionnons Xavier Gould (alias Jass-Sainte Bourque) et le groupe Les hommes en suits. Ces artistes sont connus notamment pour leurs capsules vidéos humoristiques. L’Entrepôt du rire leur a permis de tester leur matériel sur une scène. D’après André Roy, la réponse du public a été très positive.

Cette nouvelle saison a également mis en vedette Solange LeBlanc, ainsi que des humoristes plus chevronnés comme Martin Saulnier, Jean-Sébastien Levesque, Robert Gauvin et Yves Doucet. En six ans, la scène de l’humour a connu un véritable essor en Acadie, estime André Roy. Au début, ils étaient tout au plus cinq ou six à vouloir troquer l’humour à sketches pour l’art du stand-up et du monologue.

«Ça s’est développé en parallèle autant du côté des humoristes qui ont pris le goût de le faire et le public qui a de plus en plus envie d’écouter cette forme d’humour qui est dans l’anecdote et l’humour engagé. C’est plus accessible pour présenter des spectacles. Il n’y a pas de décor, pas de costumes, pas de perruques. L’Université de Moncton est un bon partenaire parce que c’est très varié comme public.»

Chaque soirée met en scène au moins quatre humoristes qui testent leurs numéros en vue de les peaufiner.

«On essaie de les guider tout en étant très ouvert aux différents styles. Il y en a plusieurs qui vont essayer des choses. Ça fait une soirée qui est variée et l’auditoire a accès à du matériel inédit.»

Certains humoristes de cette saison feront des apparitions dans la nouvelle comédie télévisée Les Newbies présentement en production. Si ce n’est pas encore le Klondike, il reste que les possibilités pour les humoristes de l’Acadie sont de plus en plus grandes, soutient le producteur. Les Productions l’Entrepôt qui représente actuellement sept humoristes, dont Xavier Gould, Yves Doucet, Martin Saulnier, Luc LeBlanc, Robert Gauvin et Jean-Sébastien Levesque, reçoit de plus en plus de demandes d’organisateurs d’événements pour des spectacles d’humour. L’Entrepôt du rire a même voyagé dans huit villes au Nouveau-Brunswick cette année.

Pour l’ultime spectacle de la saison, les producteurs ont invité un grand nombre d’humoristes à offrir des numéros autour du thème de la francophonie, dans le cadre de la Semaine internationale de la Francophonie. Bryan Otter, Tommy Des Rosiers, Mouad Loukili, Yves Doucet, Samuel Chiasson et le groupe Les hommes en suits seront du spectacle qui sera animé par André Roy. Le soirée est présentée au Bar Le Coude mercredi à 19h30.

Une prochaine saison de l’Entrepôt du rire est déjà prévue pour l’année universitaire 2018-2019.