Les petits bonheurs de la vie de Janic Losier

Après une pause de deux années, l’artiste et auteure Janic Losier, de Campbellton, fait un retour sur la scène artistique, en présentant une nouvelle collection de peintures inspirée des petits bonheurs de la vie.

Artiste-peintre, auteure, entrepreneure et globe-trotter, Janic Losier a une feuille de route bien garnie. Parfois, la vie prend une tournure inattendue, admet-elle. Celle qui possédait, avec une collègue, une entreprise de distribution de produits artistiques a connu un véritable creux de vague, il y a deux ans. Après avoir traversé une période de remise en question, l’artiste connaît maintenant un nouvel élan afin de rebâtir sa carrière. Après avoir vécu à Sherbrooke pendant huit ans, elle a décidé de revenir auprès de sa famille au Nouveau-Brunswick et d’entreprendre des études en conception graphique à Dieppe.

Après deux années de pause, elle a retrouvé ses pinceaux et a créé 33 nouvelles toiles. Elles sont rassemblées dans une exposition qu’elle a intitulée Les p’tits bonheurs de ma vie.

«Ce sont surtout plein de choses qui sont super simples, mais qui justement me remplissent de bonheur. On est souvent dans la course folle de grandes choses et de grands succès. Tout va vite autour, mais finalement, si on prend le temps, on se rend compte que, du moins pour moi, que c’est dans la simplicité qu’on trouve le bonheur comme les petits moments en famille, une promenade en nature, les moments où je fais mon yoga, le lever du soleil, la cuisine», a-t-elle expliqué.

Ses peintures illustrent ces instants de bonheur. Janic Losier estime que cette remise en question de deux années lui a permis de revenir aux choses essentielles de la vie et à ses racines.

Pour sa nouvelle collection, elle a utilisé une nouvelle technique qui s’inspire un peu de ses cours de conception graphique. Par le passé, elle peignait de façon spontanée, en laissant les images émergées de ses œuvres. Cette fois-ci, elle a développé des croquis à partir de thématiques pour réaliser ses peintures. Elle utilise l’acrylique et la spatule afin de créer des reliefs sur ses toiles.

«Je m’isole dans un endroit qui m’inspire pour faire de la création de façon intensive. Plus longtemps, je peux baigner dans ma créativité sans l’interrompre, mieux c’est.»

Auteure de deux ouvrages et instigatrice d’un site web pour aider les écrivains en herbe à publier leurs écrits, Janic Losier a de nouveaux projets d’écriture, dont un récit de voyage romancé. Le vernissage de son exposition se tient jeudi à compter de 17h à la Galerie Parallèle au Collègue communautaire du Nouveau-Brunswick, campus de Dieppe, où elle a entrepris ses études. Lors du vernissage, elle invitera les visiteurs à réaliser une peinture collective. L’artiste remettra 10% des recettes des ventes de ses œuvres à la Fondation Rêve d’enfants. Ses toiles sont exposées jusqu’au 16 avril. Son travail peut être vu aussi sur son site web (janiclosier.ca).