Championnat provincial d’improvisation: les jeux sont faits

L’identité des écoles secondaires qui prendront part au prochain championnat provincial scolaire d’improvisation est désormais connue.

Des équipes provenant de 10 écoles secondaires de la province s’étaient donné rendez-vous à Dalhousie, cette fin de semaine, dans le cadre du Tournoi de qualification provincial d’improvisation.

Le tournoi, qui s’est déroulé à l’école Aux quatre vents, a permis à huit formations d’obtenir un laissez-passer pour La Gougoune Dorée, qui aura lieu au mois de mai prochain, à l’école Sainte-Anne de Fredericton.

Une centaine d’improvisateurs en herbe ont pris part à l’exercice de qualification.

C’est l’école L’Odyssée de Moncton qui a remporté les grands honneurs, grâce à un gain de 6-4 acquis lors de la finale aux dépens de la Cité des jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston.

Jérémie Cyr, le co-capitaine de l’équipe de Moncton, s’est particulièrement illustré dans la victoire des siens.

L’étudiant de l’école l’Odyssée a mis la main sur le prix du joueur le plus utile de son équipe en plus de recevoir le titre de joueur le plus étoilé du tournoi.

«C’est plaisant de rencontrer des gens et des équipes des autres régions du Nouveau-Brunswick. On apprend à les connaître et on tisse des liens avec eux», a affirmé Jérémie Cyr.

«C’est une belle surprise et une expérience incroyable! La finale a donné lieu à du jeu créatif par deux équipes qui se sont surpassées», a pour sa part indiqué sa coéquipière Marie-Pier Arseneau.

La formation d’Edmundston n’est pas revenue du tournoi les mains vides, en mettant la main sur le prix de l’équipe la plus sympathique en plus d’assurer sa participation au championnat provincial en mai 2018.

L’École Mathieu-Martin de Dieppe  a échoué dans sa tentative de se tailler une place à la finale provinciale.

Quant à l’École Sainte-Anne de Fredericton, sa participation à La Gougoune Dorée est assurée puisqu’elle agira à titre d’école hôtesse.

«Le tournoi a donné lieu à de belles performances ainsi qu’à des improvisations créatives, intéressantes et dynamiques. C’est une belle expérience très rassembleuse», a résumé Isabel Goguen, la directrice générale d’Improvisation NB.

«Les jeunes sont des passionnées d’improvisation, ils en mangent littéralement… C’est une discipline qui va chercher cette émotion-là, cette intimité à partager la scène».

Les autres équipes qui prendront part au championnat provincial scolaire d’improvisation sont les écoles Aux quatre vents (Dalhousie) et Népisiguit (Bathurst), ainsi que les polyvalente Louis-J.-Robichaud (Shediac), Louis-Mailloux (Caraquet), Thomas-Albert (Grand-Sault) et W.-A.-Losier (Tracadie-Sheila).