Début du tournage de la série dramatique acadienne Conséquences

Le tournage d’une nouvelle série télévisée acadienne, Conséquences, écrite par Gracia Couturier, débutera dans la région de Moncton samedi. Ce drame psychologique de six épisodes, réalisé par Emmanuelle Landry et Lyne Charlebois, plonge dans un scandale qui ébranlera les membres de deux familles liées depuis longtemps.

À quelques jours du début du tournage, les artisans et les acteurs du projet Conséquences (anciennement Zeus) ont dévoilé les détails de cette production purement acadienne dotée d’un budget de 3,9 millions $ qui emploiera au moins une cinquantaine d’artisans oeuvrant en cinéma.

Emmanuelle Landry précise que la série sera axée sur les émotions.

«Je trouve que c’est une histoire super puissante. C’est la première fois que je réalise quelque chose d’aussi dramatique. Gracia Couturier a vraiment un talent pour rendre les personnages réalistes et leur donner aussi une profondeur. Il y a plusieurs dimensions à chaque personnage et c’est intéressant de voir l’évolution psychologique au cours des six épisodes. On a aussi de très bons acteurs.»

L’équipe est installée dans un vaste local sur la rue St-George à Moncton, depuis un mois, afin de préparer le tournage de 36 jours. Pour l’auteure Gracia Couturier – qui travaille à ce scénario depuis dix ans – et le producteur Jean-Claude Bellefeuille (Bellefeuille Production), c’est le lancement d’une grande aventure après une longue gestation.

«C’est excitant puisqu’on passe du texte écrit à sa réalisation. Le texte ça fait longtemps qu’il est prêt, mais il faut des modifications jusqu’au montage pour accommoder différentes réalités», a partagé Gracia Couturier.

M. Bellefeuille a rappelé que cette dramatique entièrement produite en Acadie comprend une distribution principalement néo-brunswickoise pour interpréter une centaine de rôles. Isabelle Cyr, Tony Murray, Denise Bouchard, Charles Gillespie, Marcel Romain Thériault, Philippe Beaulieu, Marc Lamontagne, Ryan Doucette, Florence Brunet, Robin-Joël Cool et Philippe André Collette figurent parmi ceux qui tiendront des rôles principaux dans cette série. Félix Basque qui a joué dans le film Aller-Retour incarne le fils, Michel, de la famille Roy, tandis que Maude Cyr-Deschênes personnifie Nadia, l’aînée de la famille Robichaud.

À cette distribution acadienne, se greffent les comédiens québécois Paul Doucet (Paul Roy) et Hélène Florent (Anne) qui ont joué dans plusieurs dramatiques québécoises.

Selon le producteur, il est tout à fait normal d’aller chercher quelques étoiles québécoises pour ce genre de série à grand déploiement portée par le réseau national de Radio-Canada.

Une intrigue psychologique

Conséquences raconte l’histoire de deux familles tissées serrées, les Roy et les Robichaud. Les quatre parents d’adolescents doués sont des professionnels connus et respectés dans leur milieu. Ils vivent un bonheur presque parfait jusqu’au jour où un drame survient. Un crime de nature sexuelle perturbera la vie des deux familles qui sont désarmées devant la situation. Un lourd secret fera tout basculer, précise l’auteure. Michel et Nadia se retrouveront au coeur de ce drame. Un procès aura lieu.

«Ce qui est important dans cette histoire, c’est comment ça irradie et comment ça va chercher les zones d’ombres des personnages. Nous avons tous un côté lumineux et un côté sombre. Chacun va puiser en lui-même dans ses propres ressources», a expliqué Gracia Couturier.

Selon celle-ci, les gens se reconnaîtront certainement dans ces personnages et dans cette série qui traite de sujets actuels autour de la famille et des conflits.

«Ça vibre au rythme du 21e siècle avec tous les moyens et les méthodes actuelles.»

Emmanuelle Landry mentionne que Moncton se ressentira dans cette dramatique. L’Université de Moncton se transformera en plateau de tournage puisque plusieurs scènes y seront tournées. Le tournage débutera au palais de justice samedi pour ensuite se transporter dans les maisons des familles Roy et Robichaud, dans un chalet sur la plage à Grand-Barachois et au restaurant Maison Tait.

«L’histoire se passe dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. On voit des images très typiques de Moncton comme la rivière Petitcodiac, le centre-ville, la rue Main, le Capitol…», a indiqué Emmanuelle Landry.

La cinéaste de Moncton qui a réalisé des courts métrages s’attaque à son premier grand projet télévisuel.

«C’est un peu stressant, mais c’est rassurant en même temps de voir toute l’équipe et les gens compétents avec qui je travaille», a ajouté la cinéaste qui collabore avec la réalisatrice d’expérience Lyne Charlebois.

La partie musicale du film sera créée par le trio de Robin-Joël Cool et Viviane Audet qui ont signé notamment la musique des films Les rois mongols et Camion. Conséquences sera diffusée sur Ici ARTV à l’hiver 2019, puis plus tard sur Ici Radio-Canada Télé.