Le Festival Inspire étend ses activités

Le Festival Inspire se transportera dans le village de Petitcodiac pour une deuxième année consécutive. Une nouvelle murale sera réalisée par l’artiste Fred Harrison du 4 au 9 juin, soit un mois avant la tenue de l’événement dans le Grand Moncton.

Fred Harrison réalisera une murale à Petitcodiac au début juin. – Gracieuseté

L’artiste de Sussex a participé à deux reprises au Festival Inspire à Moncton en créant, entre autres, une murale qui rend hommage à la Première nation Mi’kmaq en 2016. Cette année, Fred Harrison réalisera une fresque sur un mur du bâtiment du supermarché Foodland. Le thème n’est pas encore connu. Cette nouvelle œuvre sera inaugurée lors d’un mini festival Inspire le 9 juin sous la forme d’une grande fête de rue dans le village avec comme invité en musique le groupe The Divorcees. La fête sur la rue Kay comprendra également des performances de rue, des artistes de cirque, de l’art en direct, des camions bouffe et un espace-bar.

La collaboration entre le festival d’art urbain et le village de Petitcodiac a débuté en 2017 en invitant l’artiste mexicaine Eva Bracamontes à travailler sur un mur de la rue Main. Cette murale se voulait un symbole coloré de l’esprit accueillant de cette communauté, de sa diversité culturelle et de sa volonté de «vivre ensemble». D’après les responsables du projet à Petitcodiac, l’oeuvre vibrante et colorée d’Eva Bracamontes a contribué à embellir la ville tout en évoquant chaque jour la beauté du monde. Ils attendent avec impatience la transformation de ce nouveau mur dans leur centre-ville.

Petitcodiac est le premier village à embarquer dans cette aventure artistique en encourageant les responsables du festival à sortir des limites des villes de Moncton, Dieppe et Riverview pour instaurer des murales satellites.

«C’est vraiment encourageant de voir les municipalités des régions rurales du Nouveau-Brunswick s’associer à ce mouvement mondial pour embellir et raviver l’espace public. Avec chaque mur satellite que nous faisons à l’extérieur de Moncton, nous croyons qu’Inspire honore vraiment son nom», a déclaré la directrice du festival, Lisa Griffin.

Celle-ci précise que d’autres communautés ont approché les responsables du festival pour avoir aussi des murales dans leur municipalité, mais ils n’ont pas nécessairement le financement pour appuyer le projet. Lisa Griffin mentionne que les responsables d’Inspire peuvent certainement aider les communautés dans la recherche de financement et de commandites.

Du 9 au 14 juillet

Avec le départ du cofondateur et directeur artistique du festival, Matt Williston, responsable notamment de la production des murales, les dirigeants ont dû revoir un peu la structure de gestion du festival. Un nouveau directeur de production de la Grande-Bretagne, spécialisé dans l’art urbain, se joindra probablement à l’équipe qui est dotée maintenant d’un conseil d’administration élargi qui regroupe plusieurs artistes, a fait savoir Lisa Griffin.

Le public peut s’attendre une fois de plus à voir apparaître plusieurs nouvelles fresques dans la ville lors du prochain Festival Inspire du 9 au 14 juillet. Un nouveau projet appelé Art in the dark sera mis en oeuvre cette année. Le vendredi soir, du crépuscule jusque tard dans la nuit, des artistes réaliseront des installations éphémères. Le public sera alors invité à redécouvrir le centre-ville de Moncton à travers ces installations et ces performances. Un appel de projets est lancé aux artistes de l’Atlantique. Ceux-ci ont jusqu’au 29 mai pour soumettre leurs propositions.

«Nous avons reçu plusieurs idées, mais on en veut plus», a ajouté la directrice.