Annie Blanchard: cap sur un country ensoleillé avec son nouvel album

Un peu moins de deux ans après son très joli album anglophone Those Were The Days, Annie Blanchard poursuit sur sa lancée de reprises. La chanteuse acadienne mettra officiellement au monde vendredi son 5e album, Welcome soleil, renfermant cette fois-ci de belles trouvailles francophones, tant dans le choix des chansons que dans leur facture country mordante qui leur insuffle une vibrante lumière.

Le premier extrait radio de Welcome soleil – qui constitue également la première des 10 pistes de l’album, C’est la saison, très country rock avec une solide base roots, donne le ton à ce nouvel effort d’Annie Blanchard. Pour la deuxième fois consécutive, elle s’est adjoint des services de George Belliveau – dont on reconnaît bien l’empreinte up-tempo aux sonorités rondes, notamment dans les guitares – pour la réalisation de sa nouvelle liste de reprises pigées pour la plupart dans le répertoire des années 1970.

«On peut parfois penser que c’est facile faire un album de reprises. Mais ce n’est pas du tout le cas. Quand on sait que les chansons originales ont eu un très grand succès, le défi c’est de les réinterpréter en les personnalisant, sans les dénaturer; respecter leur structure et leur texte tout en leur apportant une touche de créativité. C’est justement la grande force de George Belliveau, qui réussit cet équilibre-là dans chacune des chansons du disque. Ç’a été un pur bonheur de travailler avec lui une nouvelle fois!», exprime Annie Blanchard avec enthousiasme au cours d’un entretien téléphonique avec l’Acadie Nouvelle.

Parmi les autres perles intéressantes de Welcome soleil, la nouvelle mouture de La 20 – petite incartade volontaire dans l’époque 1990 pour cette belle pièce d’Édith Butler – vaut le détour. L’originale est une ballade folk très nature; la version Annie Blanchard est goudronnée et endiablée tout en demeurant une «chanson de route» plaisante à écouter. Les premiers accords de J’suis ton amie évoquent par ailleurs le tube des années 1980 Karma Chameleon de Culture Club. Ce à quoi s’ajoute l’harmonica – gracieuseté d’Éloi Painchaud accroché au passage et de manière imprévue lors d’une visite à Moncton. La pièce se métamorphose en un country sautillant avec un mélange de Johnny Cash (coauteur de la musique) et de piano-bar faisant aisément taper du pied.

En outre, Annie Blanchard avait promis de réendisquer Évangéline, sa chanson-fétiche écrite dans les années 1970 par Michel Conte. Promesse tenue à la 7e piste et belle réussite quant à sa nouvelle mouture où les guitares sont davantage mises en avant-plan que celle de de 2007 dans son premier opus, Sur l’autre rive, gardant toutefois la même tonalité et les mêmes envolées vocales qui font le bonheur du public et qui a propulsé son interprète devant les projecteurs.

En somme, Welcome soleil est un album très bien ficelé. Avec sa couleur country accessible, il s’avère être par ailleurs un retour aux sources pour Annie Blanchard. Ce style musical meuble sa vie depuis son enfance, confie-t-elle, et, au fil des années, elle s’est acquise une solide réputation au sein du public et des festivals qui adulent cette musique de cœur et de racines profondes.

«Mon public aime que je fasse des reprises et je fais de plus en plus de tournées country. J’ai toujours été très polyvalente depuis le début de ma carrière, mais c’est clair que j’ai toujours eu un penchant pour le country. C’est la musique préférée de mon père et ma grand-mère Blanchard écoutait de grandes reines comme Chantal Pary, Renée Martel ou Michèle Richard. En vieillissant, je deviens un peu plus nostalgique et ça fait en sorte que je m’enracine davantage dans cette musique sur scène comme sur disque», souligne celle qui a célébré ses 40 ans en octobre.

Welcome soleil sortira en magasins ce vendredi. Annie Blanchard partira en tournée en compagnie de ses musiciens à divers endroits au Québec et dans les Maritimes à compter du 1er juin.

La chanteuse acadienne poursuit aussi actuellement la tournée Caravane Country en compagnie de Laurence Jalbert, Paul Daraîche, Maxime Landry et autres artistes invités.

Annie Blanchard signe un nouvel album de reprises résolument country renfermant de belles trouvailles avec Welcome soleil. – Gracieuseté: Alain Lefort