Travis Cormier a vécu de grandes émotions au Centre Bell

Quelques jours après avoir assuré la première partie de Bon Jovi au Centre Bell à Montréal, Travis Cormier confie avoir vécu une soirée inoubliable.

Il faut dire que le rockeur acadien rêvait depuis longtemps de se produire devant une telle foule dans une salle. C’était une première au Centre Bell pour l’Acadien. Pour ajouter à la magie, il a partagé la scène avec son idole de jeunesse Bon Jovi. Il a visualisé ce moment plusieurs fois dans sa vie.

«Je travaille fort parce qu’un jour, je me suis toujours dit que je voulais être sur une grande scène comme celle du Centre Bell et de le faire en première partie de Bon Jovi. C’est encore plus spécial parce que mon album qui s’en vient est vraiment influencé par Bon Jovi. C’est une soirée inoubliable!», a déclaré Travis Cormier en entrevue à l’Acadie Nouvelle.

Il se sent reconnaissant envers les gens qui ont voté pour lui dans le cadre du concours organisé par Evenko dans le but d’assurer la première partie de Bon Jovi. Le spectacle qui devait se tenir le 5 avril a été remis au 18 mai. Ce report lui a permis de peaufiner son spectacle avec son groupe afin de bien réchauffer la salle pour le concert de son idole. Entouré de quatre musiciens, il a interprété quatre nouvelles chansons qui figureront sur son disque, dont la sortie est prévue à l’automne.

«J’avais hâte de monter sur scène et de chanter mes chansons de l’album pour la première fois. L’énergie dans le Centre Bell était incroyable. La réception et les commentaires ont été vraiment bons.»

Une demi-heure avant de se présenter sur la scène, Travis Cormier a rencontré Jon Bon Jovi en coulisses. Le rockeur américain a jasé un peu avec l’Acadien de Dieppe. Il lui a demandé si tout allait bien et si le test de son s’était bien déroulé. Ils ont discuté aussi de son album en préparation et de sa collaboration avec le réalisateur Bob Rock – une légende de la scène musicale.

«C’était vraiment cool de le rencontrer, surtout que c’est mon idole d’enfance. J’écoutais toutes ces tounes. J’étais un peu nerveux avant d’embarquer sur scène. Mais la seconde que je suis embarqué, la nervosité et le stress sont partis et je me sentais dans mon élément. C’est vraiment un bon sentiment de voir le Centre Bell plein et les jeux de lumière en haut. Quand je suis embarqué sur la scène, j’ai eu plein de frissons qui m’ont traversé parce que c’est un moment que j’ai attendu toute ma vie.»

Après la prestation de Travis Cormier et de sa bande, le guitariste de Bon Jovi les a félicités. La formation américaine s’est arrêtée à Montréal dans le cadre de sa tournée This House Is Not For Sale.

Travis Cormier se prépare maintenant pour la saison estivale. Le finaliste de la 4e saison de La Voix sera, à Dieppe le 9 juin et à Tracadie le 16 juin, en plus de faire quelques concerts avec Ludovick Bourgeois, lauréat de La Voix 5.