Le ClassikFest Chaleur rendra hommage aux Boys in Red

Le 6e Festival de musique de chambre de Bathurst, qui se tient du 25 au 27 mai, présente une série de trois concerts donnés par une douzaine de musiciens professionnels en provenance d’un peu partout au Nouveau-Brunswick et au Canada.

L’organisateur du festival, Daniel Saulnier, indique que cette sixième édition s’inscrit dans la continuité, avec trois concerts au programme.  «Nous voulons faire en sorte que la région du Grand Bathurst puisse recevoir des concerts de musique classique tel que l’on pourrait voir et entendre dans de grandes villes.»

Cette série de concerts débute le vendredi 25 mai avec la présentation de In Memoriam  à l’église First United de Bathurst. À travers ce concert, le directeur artistique David Scott, clarinettiste originaire de Bathurst, veut célébrer le dixième anniversaire de la tragédie des jeunes sportifs de Bathurst (Boys in Red).

Au programme, des œuvres de Samuel Barber, Robert Schumann et Gustav Mahler, inspirés à écrire de merveilleuses oeuvres à la suite à la suite du départ précipité d’êtres chers. «In Memoriam  accompagnera votre réflexion sur la vie, sur l’amour et sur vos êtres chers qui sont disparus. Laissez votre esprit s’envoler sur les ailes de la musique, et dites-vous bien que, parfois, la musique guérit mieux que la parole!»

Le deuxième spectacle, À la Françaix, se veut un clin d’œil au compositeur Jean Françaix, ainsi qu’à Claude Debussy, le samedi à 19h au sanctuaire de l’église First United.

Pour clore le festival, le 27 mai, L’octuor de Schubert sera en vedette à la chapelle des Religieuses hospitalières Saint-Joseph.

Une  douzaine musiciens issus de différents horizons seront sur scène.

M. Saulnier confie que cela fait près d’une semaine que les musiciens sont dans la région de Bathurst en vue de préparer le festival. La majorité des musiciens viennent de différentes régions du Nouveau-Brunswick.

«Je suis très heureuse de jouer une de mes pièces préférées, ce Quintette de Schumann, dans le premier concert»,  indique Sarah Harrigan de Saint-Jean, qui étudie présentement au niveau de la maîtrise aux États-Unis.

Pour le joueur principal du cor d’harmonie de Symphony Nova Scotia, David Parker, c’est une belle occasion de découvrir la région Chaleur.

Le Festival de musique de chambre de Bathurst est l’initiative de deux résidents de la région Chaleur, David Scott et Ariane Saulnier dans le but de promouvoir la musique classique.