Blondy’s: à deux, c’est mieux

En 2015, Blondy’s – Manon McGraw pour les intimes – a en quelque sorte immortalisé les ups and downs de Tracadie dans son premier album tout en country. Cette tradition des allers-retours en char a d’ailleurs donné, en plus de la chanson Up & Down, le titre de sa première galette au ton joyeux qui a trouvé un bel écho auprès du public.

Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis pour la blondinette countrywoman native de Val-Comeau. Quitte même à traverser la bais des Chaleurs pour y poursuivre sa vie ainsi que sa carrière. Car non seulement a-t-elle enchaîné les spectacles à un rythme soutenu au cours des trois dernières années, mais Blondy’s a également trouvé l’amour en la personne de Patrick Dufresne, chanteur et musicien, Gaspésien d’origine, avec lequel elle coule dorénavant des jours heureux l’autre bord de la rive.

Et c’est dorénavant en tandem qu’ils créent et se promènent sur la route du country. En entrevue téléphonique, Blondy’s assure que l’expérience du premier disque en solo fut très positive, mais que la suite avec son homme est encore plus savoureuse.

«Je te dirais que je partage avec Patrick deux choses importantes dans ma vie: l’amour et notre passion de la musique. Quand nous parlons de musique ensemble, nous nous comprenons tout de suite et nous n’avons pas besoin de beaucoup de discussions quand nous composons, car nous allons dans le même sens.»

Si l’expérimentation musicale en duo est relativement nouvelle pour les deux, elle l’est encore davantage pour Patrick Dufresne, dont la carrière s’étale sur 25 ans.

«Pour moi, c’est une autre façon de faire de la musique. C’est totalement différent. Nous avons une belle complicité», souligne la moitié masculine du couple.

En 2016, Blondy’s et Patrick Dufresne ont d’ailleurs risqué un premier album mi-franco, mi-anglo, Simplement nous deux… Simply Us, essentiellement composé de reprises. Un beau risque, puisque l’album a été bien reçu par leurs fans et a généré plusieurs prestations scéniques aux quatre coins du Québec, pour l’essentiel. La paire est également finaliste pour le Choix du public au prochain Gala Country qui aura lieu en octobre, dans le cadre du premier festival Célébration Country à Mont-Tremblant.

«Nous sommes très heureux de cette nomination, car ça va nous permettre de nous faire connaître encore davantage et de rencontrer d’autres artistes ainsi que des gens de l’industrie», souligne Blondy’s avec entrain.

L’aventure est tellement palpitante que l’Acadienne et son Gaspésien préparent un premier album de compositions originales toutes écrites à quatre mains et dans la langue de Molière. La paire entrera en studio dans les prochains jours pour enregistrer leurs voix et le disque, qui s’intitulera Acadie/Gaspésie, sera lancé le 17 novembre à Rivière-au-Renard et comprendra diverses pistes orientées autour de l’amour, de la mort, des relations mère-fille ainsi qu’une reprise en duo de la chanson La grande demande, que Blondy’s avait endisquée dans Up & Down en 2015.

«Nous prenons notre temps pour bien faire les choses. Nous avons maintenant une équipe solide ainsi que d’excellents musiciens pour l’album, dont certains ont déjà collaboré avec Paul Daraîche», précise Patrick Dufresne.

Qui plus est, 50% des ventes de l’album seront versées à parts égales à deux causes qui tiennent le couple à coeur: la Fondation du CISSS de la Gaspésie, ainsi que les Boîtes de Noël pour le Grand Gaspé.

«Je suis infirmière-praticienne de formation, donc j’ai vraiment le bien-être des gens à coeur. Nous aimerions éventuellement distribuer des boîtes de nourriture pendant les Fêtes en plus de remettre notre don en mains propres aux responsables de l’organisme», révèle Blondy’s un brin émue.

En attendant la sortie d’Acadie/Gaspésie, il est possible de voter en ligne pour Blondy’s et Patrick Dufresne en vous rendant sur le site Culturecountry.com. Vous pouvez également visiter la page Facebook du duo (Patrick Dufresne & Blondy’s) ainsi que la page YouTube de Blondy’s.