Acadie Rock plus grand que jamais

Le festival Acadie Rock de Moncton grandit. Sa programmation 2019, dévoilée jeudi matin, le démontre très bien par de nouveaux partenariats et la présence d’artistes internationaux.

Le Centre culturel Aberdeen est le producteur de l’événement qui se déroule du 11 au 18 août. Le président du conseil d’administration du centre, Marc Gauthier, ne pouvait s’imaginer une telle programmation pour ce 7e festival.

«Dire qu’il y a 10 ans, le prévôt des incendies nous avisait que cet édifice était plus combustible que du charbon de bois roulés dans un journal imbibé d’essence dans une usine d’allumettes située entre une distillerie de vodka et une fabrique de canot traditionnel en écorce de bouleau sur Mercure. Qui aurait pu dire qu’en 2018 on vous présenterait une programmation de feu», a lancé M. Gauthier.

Une centaine d’artistes seront à l’affiche de l’événement. Le point culminant du festival est le spectacle de la fête nationale de l’Acadie, le 15 août. Julie Aubé, Visthèn, La Dame blanche de Cuba et Daniel Bélanger, auteur, compositeur et interprète primé du Québec.

Pour le maître d’œuvre de la programmation, le directeur artistique Marc «Chops» Arsenault, l’aspect multiculturel d’Acadie Rock reste très important. Des artistes du Québec, de Cuba, des États-Unis et d’ici se croiseront sur scène.

«Les Acadiens jouent de plus en plus à l’international, c’est de rendre l’appareil à ceux qui nous accueillent un peu partout dans le monde. C’est aussi pour montrer ce qui se passe ailleurs dans la Francophonie aux francophones, anglophones et autres cultures de Moncton. La ville commence à être de plus en plus multiculturelle et diversifiée, alors inclure des gens qui proviennent de partout dans le monde comme ça, c’est juste bénéfique pour tout le monde», a-t-il confié.

Tout juste avant le grand spectacle, un grand Tintamarre partira du centre culturel pour se rendre jusqu’à la scène principale du 15 août au parc Riverain. Radio-Canada télédiffusera des extraits du grand spectacle dans sa couverture de la fête nationale.

«L’an dernier, nous avons attiré près de 15 000 personnes. Cette année, notre objectif demeure le même. Avec la programmation qu’on proposera, je pense qu’on a de très bonnes d’atteindre ces chiffres», a indiqué René Légère, directeur général du centre.

Acadie Rock grandit aussi cette année en s’associant à deux importants événements, le Festival de danse Atlantique qui se déroulera en parallèle et la Semaine de la fierté 2018.

«Les partenariats qui grandissent avec le festival de danse et aussi le festival de la fierté en plus de deux autres pays, la Corée et Cuba. Alors, vraiment, le festival grandit dans son envergure comme ça. On prend aussi plus de place dans la ville et aussi en campagne, au verger (Memramcook)», a précisé M. Arsenault.

Le festival de danse, dont la programmation est disponible sur leur page Facebook, sera présenté du 10 au 18 août. Par le passé, l’événement se tenait en octobre.

«L’été il y a plus d’achalandage. On veut en profiter pour avoir plus de gens qui participent à notre festival. Pourquoi s’associer au festival Acadie Rock? Et bien, c’est non seulement pour bonifier leur festival avec l’art de la scène qu’est la danse qu’on ne trouve pas souvent dans les festivals. Et nous, ça nous permet de profiter de l’achalandage de ce festival pour permettre à plus de gens de découvrir la dans ici en Acadie», a expliqué Catherine Rioux, coordonnatrice du Festival de danse Atlantique.

La soirée de clôture d’Acadie Rock sera aussi la soirée d’ouverture des festivités entourant la Semaine de la fierté 2018, le 18 août.

Toute la programmation du festival Acadie Rock est disponible au www.acadieorck.ca.