Le dirigeant du Festival international de la chanson de Granby a été suspendu

Le directeur général et artistique du Festival international de la chanson de Granby (FICG), Pierre Fortier, a été suspendu relativement à des allégations «de commentaires et comportements inadéquats en milieu de travail».

Selon un communiqué du conseil d’administration diffusé lundi, une firme externe enquêtera sur une dénonciation formulée à l’endroit de M. Fortin, qui aurait offert sa «pleine et entière collaboration».

Le directeur général et artistique est donc suspendu avec solde, jusqu’à la fin de l’enquête, prévue à la fin du mois d’août.

Cette nouvelle tombe alors que les activités de la 50e édition du festival commencent mercredi.

Le conseil d’administration a assuré dans le communiqué qu’il avait agi «dès que la dénonciation a été portée à son attention».

Il est de son «devoir», dit-il, «d’aller au fond de cette histoire, sans présumer des conclusions et porter des jugements hâtifs».

Le conseil d’administration n’a pas voulu faire d’autres commentaires pour ne pas nuire à l’enquête.

Pierre Fortier dirige le FICG depuis février 2007. Il avait auparavant été à la tête du Coup de coeur francophone, avant d’assumer les fonctions de chef du développement de la chanson, des musiques du monde et du jazz à la radio de Radio-Canada.

En mai dernier, il avait reçu le Prix du gestionnaire de l’année de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal. La Chaire soulignait que depuis son arrivée au festival, il avait fait progresser le nombre de spectateurs ainsi que les investissements privés et publics.