Vishtèn vise de nouveaux horizons avec son 6e album

Après 15 années d’existence, le trio Vishtèn continue de voir grand et de découvrir le monde avec un sixième album Horizons qui revisite le répertoire traditionnel acadien et celtique, dans des arrangements inédits alliant sonorités acoustiques et électriques.

Décidément, cette formation qui a parcouru la planète n’a pas dit son dernier mot. Regroupant 11 pièces collées à ses racines culturelles réinterprétées à sa façon, l’album Horizons sort vendredi. Par la suite, le trio sillonnera les routes des Maritimes, du Québec et des États-Unis avant de s’envoler vers Las Palmas aux Îles Canaries où il a été invité à présenter une vitrine officielle à l’événement WOMEX 18 du 25 au 28 octobre. Cette exposition internationale d’envergure dédiée aux musiques du monde rassemble des délégués de plusieurs pays de l’Europe, de l’Afrique et de l’Australie.

«Malgré les milliers de demandes, nous avons été retenus pour présenter une vitrine officielle. Ça fait des années qu’on postule et c’est la première fois qu’on est choisi. Ils choisissent juste 17 vitrines officielles», a indiqué Pastelle LeBlanc de Vishtèn.

Même après 15 années d’existence, la formation doit continuer d’offrir des extraits de spectacle dans des événements professionnels afin de se faire connaître des diffuseurs. Le monde est grand et Vishten compte beaucoup sur ses tournées à l’international pour vivre de sa musique, rappelle la musicienne. La formation adore présenter sa culture ailleurs et faire des rencontres.

«Les gens savent qu’on existe, mais ils ne savent pas toujours ce qu’on propose d’album en album. Donc c’est sûr qu’il faut continuer à faire des vitrines mêmes aux Maritimes. On continue de retourner à la FrancoFête et au ECMA et il y a toujours des délégués qu’on n’a jamais rencontrés.»

Plus électrique

Pour ce sixième opus, le trio a incorporé de nouveaux instruments, le piano et la guitare électrique, apportant ainsi un environnement sonore un peu différent des autres albums, tout en respectant l’authenticité de Vishtèn.

«On a tout le temps la musique traditionnelle à cœur, mais on écoute différents genres de musique puis on voulait faire un peu plus d’exploration par rapport à ça. Ces deux nouveaux instruments ont amené de nouvelles sonorités.»

Pascal Miousse, Pastelle et Emmanuelle LeBlanc ont collaboré avec Simon Marion (Nicolas Pellerin, Les Grands Hurleurs, Les Poules à Colin) qui signe la réalisation. Il s’agit d’un ami de longue date du groupe.

«Il a baigné dans la musique traditionnelle quand il était jeune, mais il a fait des études en jazz, il a fait de la pop. Il est vraiment très ouvert et c’est ce qu’on cherchait. On savait qu’il allait nous pousser dans d’autres directions.»

Ils ont enregistré le disque au studio du Chemin 4 à Joliette. Avec cette nouvelle ampleur musicale, le groupe estime qu’il pourra se produire sur de plus grandes scènes devant des foules nombreuses. Déjà cet été, ils ont testé le nouveau matériel dans de grands festivals au Royaume-Uni et en France.

Fidèle à son habitude, le trio puise ses chansons dans des répertoires de chansons traditionnelles qu’il revisite à sa façon. Les musiciens retravaillent les textes et créent des musiques inspirées des mélodies et des rythmes originaux. Sur Horizons, on retrouve, entre autres, la chanson Bi Bi Box inspirée d’une pièce découverte par les artistes dans la collection de chansons traditionnelles de la réputée folkloriste Helen Creighton de la Nouvelle-Écosse. Pour écrire le texte, ils ont collaboré avec l’auteur-compositeur-interprète Mario Fayo LeBlanc.

«On adore faire ça. On a tous recueilli des petites collections de chansons. Dans ce cas-ci, on a puisé un peu dans nos vieilles collections et de nouvelles collections qu’on n’avait jamais écoutées. On fait des sessions d’écoute chacun notre bord et après on le présente aux autres membres et on essaie de créer quelque chose avec ça. Pour chaque pièce, c’est différent.»

Vishtèn a produit lui-même son disque qui est distribué par Select. Le groupe fera aussi une tournée en France et en Belgique en novembre et sera au Théâtre Capitol à Moncton le 18 janvier 2019, afin d’offrir ses nouvelles chansons.