Keith Urban a fait vibrer Moncton

La foule a été éblouie par le spectacle de l’étoile du country Keith Urban. Il a livré une prestation de plus de deux heures marquée par de nombreux moments forts. Ce premier concert dans le nouveau Centre Avenir à Moncton a conquis le public.

Le chanteur d’origine australienne a inauguré le Centre Avenir en beauté, dans une ambiance survoltée. Il a fait vibrer la salle, mercredi soir, avec son country très énergique, tantôt rock, tantôt pop; tout cela dans un environnement visuel haut en lumières. Fantastique, incroyable, extraordinaire; les éloges étaient nombreux à l’issue de ce spectacle présenté à guichets fermés. La chanteuse country acadienne Mélanie Morgan estime que comme premier concert, il était difficile de trouver mieux. Elle a été séduite par la qualité du son et l’esprit festif qui régnait dans la salle. Selon celle-ci, un centre de cette envergure à Moncton permettra certainement d’attirer de grands noms de la scène musicale et des gens de partout aux Maritimes.

«J’ai été impressionnée par le son, l’ambiance et tout le monde dans la salle. C’était une belle expérience pour le premier concert et c’est fantastique d’avoir un gros nom comme ça pour inaugurer le centre. On avait l’impression d’être ailleurs, mais en même temps ça fait du bien de savoir qu’on est à Moncton. On a eu aussi une artiste canadienne, Lindsay Ell, que j’adore, qui a ouvert le spectacle», a déclaré la chanteuse tout en soulignant la générosité de Keith Urban à l’égard de ses admirateurs.

Keith Urban sur la scène du nouveau Centre Avenir. – Acadie Nouvelle: Simon Delattre

Le concert de Moncton est le premier d’une série de spectacles au Canada dans le cadre de sa tournée mondiale Graffiti U. Le chanteur a voyagé à travers l’ensemble de son répertoire au grand bonheur du public. En le voyant apparaître sur scène en chantant Never Comin Down, le public a crié sa joie. Pendant le spectacle, il prend le temps d’interagir avec la foule, invitant même certains spectateurs à monter sur la scène avec lui.

«Je sens beaucoup d’amour ici ce soir», a lancé le chanteur-guitariste qui a remercié chaleureusement le public d’assister à son concert. «Vous pourriez être assis sur votre sofa à regarder Netflix ou encore ne rien faire, mais vous êtes ici. Merci, je l’apprécie tellement», a-t-il poursuivi.

Pendant le spectacle, il a traversé le parterre au milieu de la foule pour se rendre sur une deuxième scène, beaucoup plus petite, en forme de U, afin d’aller à la rencontre du public à l’arrière de la salle. Après le spectacle, il a signé des autographes pour les personnes qui étaient près de la scène.

Si son spectacle est appuyé par plusieurs projections vidéos et effets lumineux, il reste que la technologie ne prend pas le dessus sur la musique.

«C’est bien de voir un chanteur qui a du talent qui peut jouer et qui n’a pas besoin de toutes ces technologies comme  »backup ». C’est le fun de voir quelqu’un qui a la passion pour la musique», a commenté Alicia Burnett de Moncton.

À l’exception de la longue file d’attente à l’entrée, Chrissy LeBlanc de Shediac a adoré son expérience. Mélanie Landry de la Péninsule acadienne a apprécié l’énergie du chanteur et le fait qu’il a interprété plusieurs de ses succès.

«C’est incroyable et c’est plus beau qu’à l’autre place (Colisée de Moncton) et plus propre. C’était un très bon spectacle. Je trouve que ça amène la population ensemble plus au centre-ville. Ça va développer notre centre-ville», a exprimé Manon Deveau.

Keith Urban était entouré de quatre musiciens qu’il n’hésite pas à mettre en lumière. À la toute fin, le public ne voulait plus le laisser partir. Le chanteur est revenu sur scène pour interpréter But for the Grace of God et terminer son tour de chant en invitant Lindsay Ell à se joindre à lui.

À Lire Aussi: Une première réussie au Centre Avenir