Place aux livres francophones à Saint-Jean

La passion de la littérature s’empare de la ville portuaire du sud du Nouveau-Brunswick avec le 5e Salon du livre de Saint-Jean où les amateurs de lectures pourront découvrir plus de 5000 ouvrages en français.

Une douzaine d’auteurs participent au Salon du livre de Saint-Jean jusqu’au 29 septembre. On retrouve, entre autres, Diane Carmel Léger de Memramcook, le conteur Louÿs Pitre de Bas-Caraquet, Arianne Gagnon-Roy de Fredericton, Denis Boucher de Dieppe, Nicole Brideau de Tracadie et Cindy Roy (Fééli Tout) de Dieppe. Des visites scolaires, trois lancements et rencontres et une soirée de poésie sont prévus à la programmation.

Le salon offre des milliers de livres jeunesse, de romans, d’essais et d’ouvrages de référence en français répartis dans une vingtaine de présentoirs au Centre scolaire-communautaire Samuel-de-Champlain. L’agent de développement communautaire et auteur, Eric Kennedy, estime que le salon permet de rebâtir le lien avec les livres et les auteurs francophones.

«Depuis cinq ans, il y a plus grand intérêt pour la littérature francophone et les auteurs acadiens parce qu’on invite beaucoup d’auteurs acadiens. Il y a aussi une fierté de lire en français et de vivre ici à Saint-Jean en français. C’est spécial parce qu’on est une minorité dans une minorité et pour les parents, c’est peut-être la seule fois dans l’année où ils vont avoir accès à des livres en français. Malheureusement notre tablette de livres francophones à Indigo rapetisse chaque fois que j’y vais.»

La soirée de poésie, vendredi 28 septembre, mettra en vedette l’auteur-compositeur-interprète et slameur de renom, Mathieu Lippé. Les auteurs Sébastien Lord-Émard de Moncton et Eric Kennedy se joindront à l’artiste québécois pour cette soirée qui se déroulera au Five & Dime de Saint-Jean.

«Les gens aiment ça que ce soit en ville parce qu’on sort du centre, on parle français en ville. Pour les gens, c’est important qu’on prenne notre place. Il y a un petit côté revendicateur là-dedans qui montre qu’on fait partie de la communauté et on ne se cache pas dans les murs du centre», a-t-il ajouté.

La programmation, l’horaire complet et les biographies des auteurs peuvent être consultés sur le site suivant: salondulivresj.ca.