Panorama de la Vallée de Memramcook

Après la musique et le conte, le Festival Parlures d’icitte se tourne aussi vers la photographie pour raconter les histoires de la Vallée de Memramcook. Le concours de photos 2018 rassemblera près de 40 images qui mettent en lumière les trésors cachés de la région.

«Notre festival raconte de toutes sortes de manières, en conte et en musique et aussi en photographie. La photographie est aussi une belle manière de raconter notre très belle vallée», a déclaré l’agent de développement culturel Nicolas Guay.

Depuis quelques années, la Société culturelle de la Vallée de Memramcook organise un concours de photographies. L’objectif est de créer une collection de bonnes photos de la région prises par des gens qui habitent à Memramcook. Trois catégories d’images figurent au concours: personnages, paysages et animaux. Les organisateurs encouragent les participants à soumettre des photos dans les trois volets. Cette année, 13 photographes, jeunes (17 et moins) et adultes (18 ans et plus), ont soumis un total de 37 photos. Nicolas Guay convient qu’il aurait souhaité susciter une plus grande participation pour rassembler encore plus de photos, mais somme toute, cette nouvelle collection d’images offre un beau panorama de la région. De plus, cette année, ils ont demandé aux participants d’envoyer aussi leurs oeuvres en format numérique afin de produire des cartes postales de la Vallée de Memramcook pour le Congrès mondial acadien à l’été 2019.

Toutes les photographies seront exposées à l’École Abbey-Landry à Memramcook et le vernissage se tiendra ce dimanche de 11h à 13h, juste avant la Journée familiale. Les six photographies primées (trois photos jeunesse et trois photos adultes) seront dévoilées lors du vernissage. Les œuvres ont été jugées par un jury indépendant. Le concours s’est déroulé du 1er août au 24 septembre.