Réjean de Terrebonne s’amène en Acadie

«Ch’t’un farfadet!» Cette expression comique et absurde fait désormais partie des plus connues du genre de l’humour québécois. Très facile aussi de l’associer à son personnage, le sympathique Réjean de Terrebonne, que Jean-Claude Gélinas incarne depuis de nombreuses années et avec lequel il fait rire à s’en taper les cuisses tout en se faisant plaisir, assure-t-il.

Jean-Claude Gélinas s’apprête à débarquer en Acadie pour quatre soirs. Bien entendu, Réjean de Terrebonne sera aussi du voyage. Les deux compères se partageront d’ailleurs la scène à parts égales au cours de la mini-tournée au quatre coins de la province.

Car Jean-Claude Gélinas fait aussi des monologues au naturel, sans les hardes et les bières de son illustre et drolatique personnage.

«Je vis un peu le même phénomène que Michel Barrette au début de sa carrière, quand il incarnait son personnage de Roland “Hi-Ha” Tremblay. Quand les gens me reconnaissent dans la rue, ils m’appellent très souvent Réjean, car ils ne se souviennent plus de mon vrai nom. Mais quand ils viennent voir mon spectacle, ils sont surpris et heureux de me découvrir en tant que stand-up en “moi-même”. Certains me disent même après le show qu’ils ont ri autant que lorsque je fais Réjean de Terrebonne», souligne Jean-Claude Gélinas au cours d’un entretien téléphonique.

L’humoriste québécois qui roule sa bosse depuis 30 ans ne se formalise toutefois pas que son personnage soit plus connu que lui.

«Ç’a toujours été clair dans ma tête que le jour où je serai tanné de le faire, je ne le ferai plus. Mais c’est loin d’être le cas. J’ai encore beaucoup de plaisir à l’incarner», soutient le père spirituel de Réjean.

Cette cote d’amour du public envers son personnage plus soulard que soulon en raison de la finesse de ses observations qui prennent le dessus sur son côté cabochon s’explique facilement, selon Jean-Claude Gélinas, du fait qu’il est proche des gens.

«Nous connaissons tous quelqu’un dans notre entourage un peu ivrogne comme lui et qui a une opinion sur tout. Ça rend Réjean sympathique aux yeux des gens à cause de ça. Il s’est créé une belle chimie entre lui et le public.»

Il faut aussi dire que, étant donné sa personnalité sans filtre, Jean-Claude Gélinas peut à peu près lui faire tout dire, ce qui rend la création des sketches encore plus amusante lorsqu’il les écrit.

«Par contre, je fais quand même attention pour ne pas aller dans des sujets trop pointus ou controversés. Réjean de Terrebonne parle de politique, de sexe et de tout ce qui lui passe par la tête, mais dans le seul but de faire rire et de surprendre avec ses punchs», indique Jean-Claude Gélinas.

Ce sera d’ailleurs Tout ou rien – titre du nouveau spectacle de Jean-Claude Gélinas – que lui et son personnage offriront aux spectateurs jeudi à Edmundston (Casino Grey Rock), vendredi à Dieppe (Centre des arts et de la culture), samedi à Shippagan (École Marie-Esther) et dimanche à Grand-Sault (Auditorium Richelieu). Ce dernier spectacle aura lieu à 19h et les trois autres, à 20h.

L’humoriste, qui compte également une carrière radiophonique foisonnante et toujours active, coréalisera également la deuxième saison de l’émission d’attrape-public Mets-y le Paquet avec son collègue Dominic Paquet et qui sera diffusée à compter de janvier sur les ondes de V.