La FrancoFête en Acadie dévoile sa programmation

La pièce de théâtre Les préliminaires de Xavier Lord-Giroux donnera le coup d’envoi à la 22e FrancoFête en Acadie à Dieppe, qui propose près de 50 extraits de spectacles d’artistes de la francophonie, dont plus de la moitié seront offerts par des créateurs acadiens.

Sylvie Mousseau sylvie.mousseau@acadienouvelle.com

Si en 2017, la place réservée aux artistes acadiens effleurait à peine 20%, le rendez-vous des arts de la scène 2018 sera tout autre puisque la programmation compte 64% d’artistes de l’Acadie. La directrice générale de RADARTS et de la FrancoFête en Acadie, Jacinthe Comeau, se réjouit de cette belle représentativité acadienne. Sur les 42 vitrines officielles, 21 seront offertes par des artistes acadiens et si on ajoute les spectacles de fin de soirée, ce sont près de 40 créateurs de l’Acadie qui se produiront dans l’ensemble des activités de la FrancoFête, du 6 au 11 novembre.

«On atteint 64% d’artistes acadiens. Le constat que l’on fait est que l’offre était présente cette année. Nous sommes extrêmement heureux de ça. On vise toujours à atteindre un minimum de 50%, mais il y a des années où l’offre n’est pas toujours là», a-t-elle déclaré en entrevue à quelques heures du lancement de la programmation mercredi.

Les organisateurs ont choisi la pièce Les préliminaires avec cette optique de donner une place privilégiée aux créateurs de l’Acadie et à la dramaturgie d’ici. Le texte de Xavier Lord-Giroux qui a fait l’objet de quatre mises en lecture à Moncton et à Fredericton, trois en français et une en anglais, sera présenté pour la première fois dans sa production complète en français, avec une mise en scène et un décor. Il souligne qu’il s’agit d’une avant-première, puisque la première se tiendra en janvier au Centre communautaire Sainte-Anne à Fredericton.

Cette pièce qui aborde la sexualité et le sentiment d’isolement que peut vivre un francophone à Fredericton, raconte l’histoire d’une jeune femme qui s’apprête à déménager au Nunavut.

«Pour moi, c’est une belle surprise de parcours. Je l’ai accepté et j’ai bien hâte de le présenter un peu en famille à Dieppe en avant-première. Il y a encore des choses à terminer. La mise en scène est faite, le texte est écrit, mais il y a des petits détails qui ne seront pas prêts pour la FrancoFête. Il faut presque le prendre comme une générale ouverte», a partagé l’auteur qui signe aussi la mise en scène.

Les comédiens David Losier et Brigitte Gallant de Moncton, ainsi que Rebekah Chassé et Miguel Roy composent la distribution.

Le cercle d’auteur-compositeur prendra une nouvelle forme, cette année, en offrant un plateau double avec les artistes Caroline Savoie du Nouveau-Brunswick et Guillaume Arsenault de la Gaspésie. Les deux auteurs-compositeurs-interprètes, qui partageront la scène du Théâtre Capitol, échangeront sur leur processus de création et leur univers musical, tout en offrant un extrait de leur spectacle respectif. Cherchant toujours à se renouveler, le comité organisateur considère que cette nouvelle formule donnera davantage de visibilité aux artistes.

Le marathon des arts de la scène

Un total de 42 vitrines officielles seront présentées, dont 23 en chanson et musique, quatre en danse, sept en théâtre, trois en humour et cinq en variétés. De plus, la FrancoFête accueillera le spectacle Les rencontres qui chantent (partenariat entre l’Alliance nationale de l’industrie musicale et le Festival en chanson de Petite-Vallée) qui met en vedette dix auteurs-compositeurs-interprètes émergents de la francophonie canadienne et internationale. Cette année, la FrancoFête proposera des rencontres clin d’œil invitant des compagnies de l’Acadie à offrir de courtes présentations en danse et en théâtre devant les acheteurs et les diffuseurs.

«On reconnaît que la chanson et la musique sont des disciplines qui circulent le plus et c’est notre façon de donner une place privilégiée au théâtre et à la danse. Ce sont de disciplines qui circulent moins et ils ont besoin d’avoir un espace pour se présenter et nous offrir leur prochain projet», a ajouté Mme Comeau.

La FrancoFête attend environ 500 délégués, incluant les artistes, les producteurs, les agents et les diffuseurs, dont une quinzaine de l’international. Christine Melanson, Marc à Paul à Jos, Joseph Edgar, DansEncorps, Jalianne Li, The Lost Fingers, Marc-Antoine Beaudin et Céleste Lévis figurent parmi les artistes qui offriront des extraits de spectacle pendant les six jours du festival.