Émilie Turmel devient la nouvelle directrice générale du Festival Frye

À l’aube de son 20e anniversaire, le Festival Frye à Moncton se dote d’une nouvelle directrice générale. La poète Émilie Turmel qui œuvre dans le milieu de la littérature au Québec depuis de nombreuses années prendra les rênes du plus important festival littéraire de l’Atlantique à compter du 5 novembre.

Adjointe à la programmation à la Maison de la littérature de Québec et détentrice d’une maîtrise en littérature de l’Université Laval, la poète qui a fait paraître un recueil aux éditions Poètes de brousse a également publié des textes dans la revue acadienne de création littéraire Ancrages et dans une anthologie de poésie, en plus d’avoir participé au dernier Festival acadien de poésie. Celle qui a une longue expérience des spectacles littéraires est ravie de se retrouver à Moncton pour assurer la direction du Festival Frye.

«La réputation du Festival Frye est excellente. Chaque fois que j’en parle à des artistes et des amis, il me disent comment c’est un beau festival. Je veux surtout faire un festival à la hauteur de la réputation du Frye et le faire briller encore plus pour ses 20 ans. Après, une fois que j’aurai pris le pouls, peut-être qu’il sera question de changer ou d’améliorer des choses», a déclaré Émilie Turmel, en entrevue téléphonique depuis le festival Québec en toutes lettres.

Celle-ci succédera à l’ancienne directrice Diana Newton qui était en poste depuis un an. Son contrat qui est arrivé à échéance cet été n’a pas été renouvelé. La présidente du Festival Frye, Suzanne Cyr, salue l’arrivée d’Émilie Turmel.

«À l’aube de notre 20e anniversaire, le Festival Frye est ravi d’accueillir Émilie Turmel comme nouvelle directrice générale. Son parcours professionnel dans le secteur littéraire et sa grande connaissance du milieu, tant à titre d’organisatrice d’événements littéraires que comme écrivaine, constituent des atouts de taille pour notre organisation et pour assurer son succès et son rayonnement dans les années à venir», a-t-elle affirmé.

Originaire de Montréal, Émilie Turmel habite à Québec depuis plus de 20 ans. Grande curieuse et passionnée de littérature, Émilie Turmel partage sa vie avec l’auteur et comédien acadien Gabriel Robichaud. Ce dernier a d’ailleurs déjà tenu le rôle du poète flyé au Festival Frye. À la Maison de la littérature de Québec, Mme Turmel était responsable, entre autres, des résidences croisées Acadie-Québec. La direction générale du Festival Frye constitue à ses yeux une suite logique dans sa carrière.

«Après cinq ans, je sentais que j’avais besoin d’un poste qui me permettrait de prendre plus de leadership et de responsabilités. Quand j’ai vu passer le poste au Festival Frye, je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté parce que la description de tâches est exactement ce que je fais, mais avec toutes les responsabilités et la liberté qui viennent avec le rôle de directrice générale», a exprimé la nouvelle directrice avec enthousiasme.

Elle est emballée par la nature bilingue de l’événement, estimant important de créer des ponts entre les auteurs francophones et anglophones.

«C’est tout un pan de littérature canadienne et internationale qui s’ouvre à moi et je trouve ça fabuleux parce que je suis toujours en train de lire et d’apprendre parce que je suis super curieuse. Pour moi, c’est comme un coffre aux trésors qui vient de s’ouvrir», a-t-elle ajouté.

Le défi de la littératie qui occupe aussi le Festival Frye l’intéresse depuis longtemps. L’objectif est de trouver des moyens de rendre la littérature la plus accessible possible et faire en sorte que les gens mettent les pieds dans les bibliothèques et y restent.