Casse-Noisette de retour à Moncton pour les Fêtes

Le célèbre ballet Casse-Noisette est de retour sur scène à Moncton dans une production haute en couleur avec une distribution record de plus de 150 danseurs, interprètes et musiciens, dont certains invités de renom. Pour une première fois, les artistes seront accompagnés de l’orchestre Tutta Musica.

L’Académie de ballet classique et de danses modernes (ABC) présente ce classique du temps des fêtes pour une 7e année consécutive au Théâtre Capitol. Cette année, la production comprend un orchestre de 26 musiciens dirigé par le maestro Antonio Delgado. Produire Casse-Noisette avec un orchestre est un rêve de longue date de la directrice de l’Académie Suzanne Bourque et de la directrice du programme de ballet Jennifer Mendoza. Le directeur musical a dû revoir l’orchestration de la musique de Tchaïkovski pour un plus petit orchestre afin de s’adapter à l’espace du Théâtre Capitol.

«Pour maestro Antonio Delgado, le défi était de retravailler la partition pour moins de musiciens parce que la fosse d’orchestre est quand même assez restreinte. Il y a 26 musiciens qui seront dans la fosse, dans les loges et les escaliers», a expliqué Mme Bourque.

Le spectacle met en vedette aussi 12 choristes des Jeunes chanteurs d’Acadie. Encore une fois, les conceptrices ont fait des ajouts aux costumes, au décor tout en retravaillant certaines chorégraphies afin de mettre en valeur les qualités des interprètes. La distribution est phénoménale. La directrice souligne que l’intérêt est toujours en croissance. Ils ont auditionné encore plus de jeunes danseurs cette année. Les adultes de la communauté répondent aussi bien à l’appel.

«Si les premières années, on avait des gens qui devaient faire cinq rôles pour essayer de compléter l’équipe, notre défi, cette année, a été de trouver quelque chose pour tout le monde tellement que nous avons eu de gens aux auditions», a souligné Suzanne Bourque.

L’Académie accueille des artistes invités, dont Anya Nesvitaylo des Grands Ballets Canadiens qui incarne la Fée Dragée. L’interprète d’origine ukrainienne, qui fait aussi partie de la distribution du Casse-Noisette des Grands Ballets Canadiens à Montréal, a dansé avec le Ballet-théâtre atlantique du Canada à Moncton pendant plusieurs années.

«Anya est une bonne amie. Elle a développé un lien profond avec Moncton. Habituellement, les grandes compagnies comme les Grands Ballets Canadiens ne prêtent pas leurs artistes, mais quand elle (Anya) est allée voir son directeur, ç’a été tout de suite un oui et elle vient pour la fin de semaine.»

Alexandre Francoeur, qui habite maintenant à Los Angeles, sera de retour à Moncton pour une cinquième année afin de danser dans le Casse-Noisette. Il campera le rôle du prince, tandis que Nathalie Scott, anciennement Clara et la Fée Dragée, incarnera la maman de Clara.

«C’est maintenant une tradition, un incontournable pour nous de participer à cette production. C’est un privilège pour nous d’y participer, c’est tellement une belle production avec un esprit de famille qui entoure le tout», a exprimé Nathalie Scott.

Selon Suzanne Bourque, les artistes invités offrent la chance aux danseurs de l’ABC de côtoyer des interprètes d’expérience de haut calibre.

«On mise beaucoup sur la famille et l’entraide.»

Deux jeunes interprètes de l’École Mathieu-Martin à Dieppe, Madeleine Léger et Amélie Downer, se partageront le rôle de Clara. Mettant en scène l’imagination de l’enfance, des créatures fantastiques, des péripéties envoûtantes et des costumes éclatants dans un décor féérique, Casse-Noisette est habituellement très couru par le public. Cette fête grandiose d’après le conte d’Hoffman incarne merveilleusement bien l’esprit de Noël. Les producteurs prévoient accueillir environ 3000 spectateurs au Théâtre Capitol pour les quatre représentations. Le ballet est présenté les 7 et 8 décembre en soirée, ainsi que les 8 et 9 décembre à 14h.